logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois de Mars 2016 :
Bonne santé du marché auto confirmée et come-back du diesel

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Mars 2016, les chiffres et les tendances.

Vendredi 1er avril 2016
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Mar 2016
Valeur Variation
Prix moyen 21 760 € +4,7 %
Remise moyenne 23,21 % -2,8 %
CO2 moyen 116 g/km -1,7 %

Comparée à un mois de mars 2015 exceptionnel, la remise moyenne varie négativement pour la première fois. Mais elle reste élevée et perpétue ce climat propice aux bonnes affaires qui existe depuis plusieurs mois. Du côté du prix moyen, comme en janvier et en février, on continue d'acheter sa voiture neuve plus chère. Symbole d'un marché auto qui repart du bon pied, le prix et la qualité des véhicules augmentent. Chez les carburants, enfin, on revient six mois en arrière avec un diesel qui a de nouveau le vent en poupe, ce qui profite au taux de CO2 moyen.

On dépense plus pour sa voiture neuve

En mars, on a plébiscité des autos coûtant en moyenne 21 760 euros, soit 4,7% plus chère (l'équivalent de 981 euros) par rapport à mars 2015. Comme en février, où la hausse était du même ordre, les acheteurs ont donc dépensé plus d'argent que l'année dernière pour acquérir une voiture neuve. Cela veut dire que le prix des modèles progresse, avec leur qualité et leur niveau d'équipement, mais aussi que les français n'hésitent pas à augmenter leur budget auto pour s'offrir ces modèles. Les immatriculations enregistrées par le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA) viennent confirmer cette énergie positive des acheteurs : les ventes de voitures neuves particulières ont augmenté de 7,5% en mars.

Marque par marque, le trio français s'inscrit dans la tendance générale à différentes échelles : prix moyen de 20 132 euros (+17,7%) pour Renault, 21 235 euros (+3,9%) pour Peugeot et 19 066 euros (+1,5%) pour Citroën. Mais ça ne va pas dans le même sens pour tous les constructeurs non plus. On par exemple réalisé des économies chez Toyota (18 628 euros, -10,2%), Volkswagen (23 452 euros, -8,8%) et Opel (18 607 euros, -7,2%). Obligé de faire face à la très forte popularité des autos françaises (308, Kadjar, Scénic...), les vendeurs doivent augmenter les remises sur les modèles étrangers.

Une remise moins exceptionnelle qu'en mars 2015 mais toujours très bonne

Pour la première fois depuis le mois de novembre, la variation de la remise moyenne est négative. Enregistrée à 23,21% au mois dernier, elle baisse de -2,8% par rapport à celle de mars 2015. Pour autant, elle reste sensiblement la même que celle du mois de février (23,25%), ce qui veut dire qu'elle est davantage due à un mois de mars 2015 exceptionnel en matière de remise (quasiment à 24%) qu'à une baisse.

On peut néamoins se demander pourquoi elle ne suit pas le même chemin que l'année dernière. Tout simplement parce que l'édition 2016 du salon de Genève a été particulièrement riche en lancement de nouveaux modèles, qui ont attiré l'oeil des acheteurs mais qui sont logiquement peu remisés. Néanmoins, les anciennes versions qu'ils remplacent obtiennent en conséquence de très fortes remises et permettent de maintenir la remise moyenne à un seuil élevé et d'entretenir le climat de "bonnes affaires" qui règne depuis plusieurs mois consécutifs. À titre d'exemple, on obtenait seulement 20,82% de remise moyenne en mars 2012.

Top 10 : la 308 fait de la résistance

Alors que Peugeot était en grande forme depuis janvier, en plaçant systématiquement ses trois modèles phares - 208, 308 et 2008 - dans le top 10 des internautes, en mars il n'en reste qu'un. Ce rescapé est la berline 308 qui confirme son succès actuel et l'engouement qu'elle suscite chez les acheteurs. Elle cumule notamment les grosses remises (jusqu'à -33%) sur des modèles moyen-haut de gamme suréquipés.

Celui qui plaît beaucoup aussi, c'est le Dacia Duster, désormais leader depuis cinq mois consécutifs. Son tarif particulièremet accessible et son look de SUV à la mode font mouche. Le Renault Kadjar, qui a incarné la révélation de l'année 2015, s'essoufle et chute à la 5ème place, la faute d'une remise moyenne (-17%) qui ne bouge plus depuis septembre. Il est doublé par son confrère Renault Scénic dont le prix moyen chez les vendeurs a baissé de 1 000 euros depuis l'annonce de la génération 4.

Les cousins Hyundai Tucson (4e) et Kia Sportage (10e) connaissent également le succès, récent, bien équipés et présentant une qualité de finition en hausse. Enfin, on note le grand retour d'un modèle Volkswagen dans le classement depuis la fin 2015 et le scandale des émissions truquées. Ce n'est pas le Tiguan mais la Golf : sous le coup de rumeurs concernant la sortie d'une version restylée en fin d'année, sa remise moyenne a augmenté de 2% en quelques mois.

Le diesel revient à 60% de part

Avec pile 60%, la part du diesel sur les offres plébiscitées par les acheteurs est à son plus haut niveau depuis six mois. Elle a regagné cinq des sept points perdus au mois d'octobre, en pleine affaire Volkswagen. Ce qui ne fait évidemment pas les affaires de l'essence, à 36,9% de part sur ce mois de mars. L'inversion de la tendance au profit du diesel observée depuis le debut de l'année se confirme et se durcit. D'une part, l'effet du scandale allemand s'estompe de plus en plus. D'autre part, les français n'ont pas apprécié que le gouvernement annule la baisse des taxes sur l'essence. Ne sachant pas à quoi s'attendre avec ces volte-faces des décisionnaires, ils s'orientent vers des valeurs sûres et favorisent le carburant le moins cher à la pompe sur l'instant présent.

Cela favorise la baisse du taux moyen de CO2 (116 g/km, -1,7%) puisque les véhicules roulant au gazole rejettent moins d'émissions, même si cet écart a tendance à se réduire avec la méthode qui consiste à réduire la taille et le nombre de cylindres d'un moteur essence (downsizing).

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf, et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jours quotidiennement.