logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois d'Août 2020 :
Le retour à la normale se profile

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Août 2020, les chiffres et les tendances.

Mardi 1er septembre 2020
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Aou 2020
Valeur Variation
Prix moyen 21 948 € -3,8 %
Remise moyenne 23,11 % -1,7 %
CO2 moyen 119 g/km +0 %

Prix d'achat et remise obtenue se stabilisent par rapport aux mois précédents, tandis que le nombre de ventes s'avère classique pour la période estivale... Tout indique un retour à la normale du marché auto en ce mois d'août 2020 ! C'est finalement dans le choix des acheteurs qu'on trouve les remous : le Peugeot 3008 s'essoufle avant le restylage et l'essence grimpe toujours plus haut.

Le prix d'achat se stabilise...

En août, les acheteurs ont payé leur voiture neuve 21 948 € en moyenne. Cela reste inférieur à l'année dernière (-3.8 %) mais stable vis-à-vis de juillet et surtout face aux fortes fluctuations qu'a connu le budget auto ces derniers mois. Au même titre, le nombre de ventes s'est équilibré avec 123 460 immatriculations de véhicules légers, une valeur classique pour un mois d'août souvent calme. L'erreur serait de la comparer à son équivalent 2019 (-16.8 %) qui fut exceptionnel juste avant l'entrée en vigueur de la norme WLTP.

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

Dans le détail, c'est chez Dacia, Fiat et Suzuki qu'on a dépensé le moins d'argent pour s'offrir un véhicule neuf, avec respectivement 15 070, 16 024 et 18 039 euros de prix d'achat moyen. Chez les constructeurs français, ce sont les modèles Renault qui s'achètent le moins cher, avec un budget de 19  809 euros. En occasion récente, pour finir, l'enveloppe moyenne atteint 17 286 €.

...tout comme la remise

À l'instar du prix, la remise moyenne obtenue se maintient par rapport au second trimestre tumultueux que l'on vient de traverser. En août, les acheteurs ont ainsi reçu 23.11 % de rabais en moyenne, soit 0,2 point de différence par rapport à juillet et seulement 0,4 par rapport à août 2019. Le retour à la normale du marché auto est donc également confirmé par cet indicateur : les pics de remise du confinement/déconfinement sont terminés mais il y a toujours des bonnes affaires.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

Comme d'habitude, les véhicules neufs à moteur diesel récoltent les meilleures ristournes. En août, les acheteurs ont ainsi bénéficié de 25.29 % de remise en moyenne sur ce carburant, c'est-à-dire 3 points de plus qu'en essence (22.20 %). Un phénomène qui s'intensifie avec la catégorie puisque les monospaces, berlines ou breaks recueillent tous entre 26 % et 28 % de rabais moyen, contre 21 % pour les très convoités SUV.

Top 10 : restylage attendu pour le 3008

Longtemps leader du top 10 des internautes, le Peugeot 3008 a dernièrement quitté sa pole position pour la laisser à son petit-frère 2008. Rien de bien grave. Mais en août, c'est sur la troisième marche du podium qu'il est retombé, devancé par le Dacia Duster. Néanmoins, tout s'explique en observant le calendrier : son restylage tant attendu (4 ans de carrière) intervient justement en septembre. Avant de se décider, les acheteurs patientent donc pour voir ce qu'a concocté le constructeur au lion...

Chez les citadines, la nouvelle Peugeot 208 continue sa perçée et atteint la quatrième place du classement. Elle fait ainsi mieux que sa rivale Renault Clio, ancrée en sixième position. En queue de peloton, les berlines compactes 308 et Mégane font jeu égal. Et Citroën ? Le constructeur aux chevrons s'exprime davantage sur le marché de l'occasion récente, où il classe sa petite C3 et son baroudeur C5 Aircross dans le top 10.

L'essence au plus haut pour 2020

Avec 56.07 % de parts de marché pour le mois d'août, le carburant essence atteint pour l'instant son niveau le plus haut de l'année. En face, le carburant diesel est logiquement au plus bas avec 38.26 % de parts de marché. C'est 5 points de moins qu'en août 2019 où il était déjà en baisse. Situation identique sur le marché du VO récent avec le sans plomb positionné définitivement au-dessus du gazole : 51.94 % contre 42.09 % de parts de marché. La prime à la conversion exceptionnelle, mise en place du 1er juin au 3 août pour soutenir la relance du marché auto mais aussi dédieseliser le parc français, a vraisemblablement laissé des traces.

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

De leur côté, les véhicules à énergies alternatives (hybride, électrique, GPL) se portent bien. En août, ils ont représenté 5.67 % de parts de marché chez les voitures neuves  (+27%) et 5.97 % chez les occasions récentes (+52%). Des progressions à deux chiffres intéressantes même si leur poids total reste faible par rapport aux carburant thermiques. C'est d'ailleurs pourquoi le taux moyen de CO2 à l'achat ne bouge pas à 119 g/km.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.