logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois de Septembre 2018 :
Une rentrée impactée par le WLTP et le Mondial

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Septembre 2018, les chiffres et les tendances.

Lundi 1er octobre 2018
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Sep 2018
Valeur Variation
Prix moyen 22 255 € -3,1 %
Remise moyenne 23,55 % +2,3 %
CO2 moyen 120 g/km +0,8 %

Comme prévu, la période de "bonnes affaires" du mois d'août (nouveau cycle WLTP) se poursuit en septembre, avec un prix d'achat en baisse et une remise en hausse. Le Mondial Auto, qui se tiendra à Paris du 4 au 14 octobre, y ajoute son grain de sel. Côté tendances, on observe un léger coup de frein pour l'essence ainsi que les SUV/Crossovers. Usure d'un genre et nouveau malus 2019 sont mis en cause.

WLTP et Mondial favorisent la baisse des prix

Les acheteurs ont déboursé 22 255 € en moyenne pour une voiture neuve durant le mois de septembre. C'est un peu plus que pendant ce spectaculaire mois d'août (21 804 €) mais toujours bien en dessous des valeurs enregistrées durant l'année 2017 (-3.1%). L'ombre du nouveau cycle WLTP, entré en vigueur au 1er septembre, se fait donc toujours ressentir, avec des vendeurs qui écoulent des modèles "0 km" (immatriculés le mois dernier) à petit prix.

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

Mais ce mois-ci, un autre paramètre entre également en jeu : le Mondial de l'Auto. Le salon international - qui se tiendra début octobre dans la capitale - exerce lui aussi une influence sur certains tarifs. Un Renault Kadjar phase 1, par exemple, s'achète moins cher plus on s'approche de l'événement car la phase 2 y sera officiellement dévoilée. Pour les véhicules d'occasion vendus par les professionnels, le prix d'achat moyen baisse lui aussi, à 16 346 € (-4.2%). La raison est toutefois différente : on achète de plus en plus de modèles essence.

La remise sur le même rythme

En septembre, les acheteurs ont obtenu 23.55% de remise en moyenne sur leur voiture neuve. C'est une valeur élevée, dans la tendance des mois précédents, et supérieure de 2.3% à celle de l'année dernière. Encore une fois, le passage au WLTP a engendré une hausse des rabais et l'imminence du Mondial agit de la même manière. Si on reprend l'exemple du Renault Kadjar phase 1, les acheteurs ont obtenu 34% de remise moyenne en septembre, contre 29% en début d'année.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

Le SUV du constructeur au losange n'est évidemment pas le seul à connaître cela et on observe plus globablement une grosse hausse des rabais sur tous les modèles à essence. Ils sont achetés actuellement avec 22.4% de remise moyenne, soit 7% de plus que l'année dernière. Parmi les marques les plus remisées, on trouve beaucoup de généralistes mais aussi des premiums, ce qui est plus rare, comme Infiniti, Jaguar ou Alfa Romeo.

Top 10 : citadine, le retour

En septembre, si le podium du top 10 des internautes est toujours trusté par les SUV/Crossovers (Peugeot 3008, Renault Captur et Dacia Duster), on assiste ensuite à une belle offensive des citadines et, par extension, des berlines. Citroën C3, Renault Clio, Peugeot 208 & 308 opposent une fière résistance aux 4x4 de ville. D'ailleurs, la part de marché de la catégorie citadine est en progression par rapport à l'année dernière (18.7%, +3.4 points) alors que celle de la catégorie SUV faiblit un peu (43.7%, -2.5 points). Verrait-on apparaître un début de lassitude chez les acheteurs ?

Du côté des voitures d'occasion, la Renault Clio 4 reste la plus plébiscitée. Dans le top 10, on aperçoit également des modèles plus huppés car devenus plus accessibles. C'est par exemple le cas de Volkswagen avec sa berline Golf et son SUV Tiguan.

Léger coup de frein pour l'essence

Avec 50.37% de parts de marché, le carburant essence est en léger recul par rapport à la tendance de l'année, qui avait tendance à grimper vers les 55%. On peut mettre en cause l'annonce du nouveau barème de malus écologique applicable à partir de janvier 2019. Endurci (117 g/km) et utilisant toujours le taux de CO2 comme référence, il continue de pénaliser les véhicules utilisant du sans plomb, ce qui a pu refroidir certains acheteurs dès ce mois de septembre.

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

Les véhicules hybrides et électriques profitent notamment de ce recul pour passer la barre des 4% de parts, un record ! En tête de gondole, un crossover Toyota C-HR qui séduit beaucoup d'acheteurs par son originalité : il se positionne actuellement dans le top 20 des modèles les plus plébiscités sur Kidioui. En occasion, l'inversion diesel/essence se poursuit à grande vitesse : la part des voitures sans plomb progresse de 42% par rapport à 2017 et s'établit désormais à 34.9%.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.