logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois d'Août 2018 :
Grosse baisse des prix en vue du cycle WLTP

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Août 2018, les chiffres et les tendances.

Lundi 3 septembre 2018
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Aou 2018
Valeur Variation
Prix moyen 21 804 € -4,9 %
Remise moyenne 23,55 % +3 %
CO2 moyen 120 g/km +0,8 %

Fin d'été spectaculaire pour le marché auto. On a acheté sa voiture neuve 500 à 1 500 euros moins cher que les mois précédents en obtenant une importante remise. Principale raison : l'entrée en vigueur du cycle d'homologation WLTP pour toute nouvelle immatriculation au 1er septembre. Des modèles non conformes et donc non commercialisables après cette date ont été écoulés à petit prix.

Baisse de prix avant le 1er septembre

Durant le mois d'août 2018, les acheteurs ont payé 21 804 euros en moyenne leur voiture neuve, soit près de 5 % de moins (-1 114 euros) qu'en août dernier. C'est aussi des centaines d'euros en dessous des mois précédents. Pourquoi cette baisse ? Parce que nous sommes passés au nouveau cycle de mesure WLTP (norme Euro 6d-Temp/Euro 6c) depuis le 1er septembre. Plus réaliste, il durcit les seuils de consommation et d'émissions à respecter et remplace le NEDC pour toute nouvelle immatriculation. Beaucoup de modèles non conformes ont ainsi été vendus avant cette date butoir, grâce à une baisse de tarif.

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

L'autre méthode utilisée par les professionnels pour gérer ces véhicules a été de les immatriculer sous leur propre blason, en vue d'une vente ultérieure en tant que voiture "0 km". C'est pourquoi le CCFA (Comité des Constructeurs Français d'Automobiles) a enregistré une incroyable hausse des immatriculations de 40 % en août ! Ce phénomène de petit prix devrait persévérer dans les mois à venir avec la vente de ce large stock. Non impacté, le marché de l'occasion continue sur la même tendance avec un prix moyen de 16 859 euros, en légère augmentation (+2.9 %).

Des grosses remises de dernière minute

Qui dit baisse du prix, dit souvent hausse de la remise. Elle a en effet progressé de 3 % par rapport à l'année dernière et les acheteurs ont obtenu en moyenne -23.55 % sur leur voiture neuve. C'est le deuxième meilleur score de l'année et il est du en grande partie au WLTP. Comme dit précédemment, les mandataires et les concessionnaires ont augmenté leurs rabais sur les versions non réglementaires, dans le but de les écouler rapidement avant septembre.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

Cette haute valeur de remise persistera peut-être durant les prochains mois car le nouveau cycle de mesure va provoquer une augmentation des émissions de CO2 d'environ 25 % sur tous les modèles homologués. Ce qui pourrait entraîner une apparition ou hausse du malus écologique. Il ne serait pas étonnant de voir les vendeurs pratiquer un effort supplémentaire afin de compenser ce surcoût.

Top 10 : des modèles en fin de cycle plus populaires

Le haut du top 10 des internautes n'est pas influencé par le calendrier : le Peugeot 3008 reste bel et bien leader du classement. Comme dauphin, le Dacia Duster II, qui connait décidément autant de succès que son prédécesseur.

Toutefois, à partir de la troisième place, les changements interviennent. La Peugeot 208 progresse de six places et atterit en pied de podium. Puis, la Renault Clio débarque directement en quatrième position. On note enfin une autre entrée, le Renault Kadjar, au dixième rang.

Ces trois modèles plus populaires ce mois-ci sont en fin de cycle. Autrement dit, ils ont déjà quelques années de carrière et vont être restylés ou remplacés dans peu de temps. Ce qui signifie aussi que leurs motorisations ne sont pas forcément aux normes Euro 6d-Temp ou Euro 6c. Vous l'aurez compris : leur tarifs ont été abaissés afin d'être écoulés massivement avant le 1er septembre et les acheteurs ont visiblement saisi l'opportunité.

Sur le marché de l'occasion, le Dacia Duster fait aussi parler de lui avec l'arrivée des premières offres sur la seconde génération, lui valant la troisième place du top 10.

Diesel et essence logés à la même enseigne

Ces changements de normes n'épargnent aucun carburant. Pour s'y plier, les véhicules diesel doivent adopter un nouveau catalyseur "SCR", tandis que les véhicules essence s'équipent d'un filtre à particules. Pas de privilégié. Il est donc logique de ne rien voir changer ce mois-ci, avec le sans plomb représentant toujours le premier choix (51.99 %) et le gazole continuant de faiblir (45.14 %, -5 points en 1 an).

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

Déjà en augmentation avec la progression de l'essence, le taux moyen de CO2 (120 g/km, +0.8 %) va être à surveiller. En effet, il devrait augmenter avec la mise à jour des fiches techniques des véhicules. Un allègement du barème du malus sera-t-il mis en place afin de contrebalancer le phénomène ? Peut-être au 1er janvier 2019...

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.