logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois de Novembre 2021 :
On n'arrête plus l'électrique !

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Novembre 2021, les chiffres et les tendances.

Mercredi 1er novembre
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Nov 2021
Valeur Variation
Prix moyen 25 042 € +8,7 %
Remise moyenne 18,31 % -23,5 %
CO2 moyen 109 g/km -7,6 %

Après trois mois consécutifs de hausse, le prix d'achat moyen pour une voiture neuve repart enfin à la baisse. Il pourrait être dû à un plus grand nombre de demandes, notamment de la part des acheteurs qui ciblent un véhicule "essentiel" à petit prix. Ce qui est certain, c'est que la cote de l'électrique grimpe en flèche. En novembre, elle fait même de l'ombre au 100% thermique...

Retour des achats "essentiels"

Au mois de novembre, les acheteurs ont dépensé en moyenne 25 042 euros pour acheter une voiture neuve. Ce budget est 8.7 % supérieur à celui de l'an passé (+ 2 006 euros) et traduit toujours le fort ralentissement du marché auto. Une situation durant laquelle on observe une concentration des achats "plaisirs" (où le prix d'achat peut grimper facilement) doublé d'un net retrait des achats "essentiels" (où on recherche souvent le prix le plus bas).

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

Néanmoins alors cette situation s'accentuait depuis août, la tendance s'inverse : on recule d'environ 1 000 euros par rapport à octobre. Cela peut être lié à un retour de la demande sur les modèles "essentiels". Malheureusement, les livraisons ont du mal à suivre en raison de la pénurie de semi-conducteurs. La Plateforme Automobile (PFA) enregistre ainsi un recul des immatriculations de voitures particulières de 3.2 % par rapport à novembre 2020, pourtant déjà sinistré.

La remise baisse toujours

Avec cette baisse du prix d'achat, on aurait pu penser que la remise moyenne repartirait à la hausse. C'est souvent le cas lorsque la recherche de bonnes affaires se densifie. Il n'en est rien. C'est même l'inverse qui se produit : le rabais moyen sur un véhicule neuf descend à 18.31 % en novembre. C'est 5,6 points de moins qu'en novembre 2021 et même 1,3 point en dessous d'octobre.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

Plusieurs raisons l'expliquent. Tout d'abord, si la demande sur les modèles "essentiels" est en hausse, cela concerne principalement les citadines. Or, cette carrosserie est l'une des moins remisées car les prix de base sont déjà bas. Ensuite, la part des modèles électrifiés est plus importante que jamais. Mais ces véhicules reçoivent peu de réductions car ils profitent déjà du bonus écologique et de la prime à la conversion maximale. Enfin, le manque de stock actuel ne favorise pas l'augmentation des ristournes, surtout si la demande augmente en parallèle...

Top 10 : électrifié !

Les deux phénomènes évoqués précédemment - retour des modèles "essentiels" et progression de électrique - se constatent tout de suite dans le top 10. En effet, parmi les modèles les plus plébiscités par les internautes, on trouve un total rare de 6 citadines (Dacia Spring/Sandero Stepway, Peugeot e-208/208, Renault Clio/ZOE) dont 3 modèles électriques.

À noter, également, le joli retour du SUV Duster, directement en pole position, après quelques mois passés à l'écart du podium. On peut d'ailleurs également considérer ce véhicule comme "essentiel" en raison de statut low-cost. Enfin, les crossovers au lion (2008/3008) séduisent un nombre toujours aussi élevé de Français.

L'électrique explose son record !

Nous avons parlé de la bonne forme des véhicules électriques et hybrides. Concrètement, ils atteignent 33.38 % de parts de marché, soit une progression d'environ 20 points par rapport à l'année dernière ! C'est même 8 points de plus que leur précédent record enregistré en octobre... La prolongation des bonus écologique et prime à la conversion 2021 jusqu'au 30 juin prochain a certainement participé à la motivation des Français.

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

Avec une telle performance, les modèles diesel sont coiffés au poteau, une grande première, puisqu'ils ne représentent que 31.37 % de parts de marché. L'essence reste devant mais à quelques longueurs simplement, avec 35.25 %. Cette "électrification" de la demande fait évidemment baisser le taux moyen de CO2. En novembre, avec 109 g/km, il chute de 9 grammes par rapport à novembre 2020 et de 7 grammes vis-à-vis d'octobre. Depuis le passage au cycle de mesure WLTP, on ne l'avait jamais vu aussi bas...

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.