logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois de Septembre 2019 :
La bonne rentrée du marché auto

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Septembre 2019, les chiffres et les tendances.

Mardi 1er octobre
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Sep 2019
Valeur Variation
Prix moyen 22 928 € +3 %
Remise moyenne 23,69 % +0,6 %
CO2 moyen 119 g/km -0,8 %

Après un été plutôt calme, le marché automobile fait une rentrée dynamique : prix d'achat moyen et ventes en hausse, bonnes affaires qui trouvent preneurs et mouvements dans le top 10. Seule la partie carburant ne s'inscrit pas dans le même rythme et continue de stagner : les acheteurs ne favorisent plus le diesel mais ne l'abandonnent pas complètement non plus.

Budget et ventes dans le vert

En ce mois de septembre 2019, les français ont dépensé en moyenne 22 928 € pour leur voiture neuve, soit environ 3 % de plus qu'il y a un an (+673 €). C'est un budget automobile en hausse, également plus élevé de 100 à 400 euros par rapport à cet été. Une bonne rentrée qui se confirme dans les chiffres de vente avec une progression de 16.6 % des immatriculations de voitures particulières (+11 % en c.j.o) enregistrée par le CCFA.

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

Ces chiffres positifs viennent compenser la forte baisse du mois précédent, notamment due au passage à la norme WLTP en septembre 2018. Du côté de l'occasion récente, néanmoins, le budget est à la baisse avec une dépense moyenne de 16 250 € pour ce mois de septembre (-0.6 %).

La remise toujours dans le coup

Avec la hausse du prix d'achat, on pouvait s'attendre à une baisse de la remise obtenue. Il n'en est rien puisqu'elle augmente aussi (légèrement) pour atteindre 23.69 % de moyenne. Tout en dépensant plus, les acheteurs ont donc réalisé de meilleures affaires en septembre, ce qui signifie qu'ils ont ciblé des véhicules neufs plus huppés mais mieux remisés.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

On remarque notamment une montée constante des rabais reçus sur les autos essence, qui se mettent au diapason des rabais en diesel : 23 % et 25 % de moyenne, respectivement. Les ristournes obtenues sur les modèles hybrides et électriques font également un joli bond de 3.5 points par rapport à septembre 2018 et grimpent à 20.4 % de moyenne.

Top 10 : Bataille au sommet

Alors que le Citroën C5 Aircross était parvenu à détrôner le Peugeot 3008 en août, le SUV au lion récupère la pole position sur le mois de septembre. La bataille fait donc rage entre ces deux jumeaux techniques et c'est entièrement bénéfique au groupe PSA qui empoche tous les gains !

Sur les marches suivantes, c'est ensuite le groupe Renault qui appose sa patte avec les Dacia Duster (3), Captur (4) et Clio (5). La citadine polyvalente réalise d'ailleurs une remontée fracassante dans le top 10 en cumulant très hautes remises sur sa génération 4 (jusqu'à -37 %) et affaires déjà intéressantes sur sa génération 5 (jusqu'à -23 %).

On notera enfin le retour du Hyundai Tucson (10) au classement, pour lequel le récent restylage fait du bien. Chez les occasions récentes, le 3008 conserve sa première place, suivi de près par de nombreuses citadines parmi lesquelles la Clio, la Dacia Sandero, la 208 ou encore la Citroën C3.

Carburants : ça bouge plus en occasion qu'en neuf

En septembre, 50.31 % des offres plébiscitées ont concerné des autos essence, tandis que 43.40 % ont représenté des autos diesel. Les voitures hybrides/électriques ont quant à elle occupé 6.29 % de parts de marché, soit une progression d'environ 50% vis-à-vis de l'année dernière ! Ce sont finalement les seules à véritablement évoluer puisque la répartition entre gazole et sans plomb a plutôt tendance à stagner ces derniers mois. Il faut dire qu'entre le malus écologique favorisant le premier mais les vignettes Crit'Air et la prime à la conversion favorisant le second - le tout dans l'ombre du dieselgate dont le procès vient de débuter - les acheteurs ont du mal à se positionner clairement.

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

À l'inverse, sur le marché de l'occasion récente, la situation est très claire : ce sont les véhicules essence qui ont le vent en poupe. Leur part ne cesse de progresser et ils représentent 42.36 % (+7.5 points) des offres plébiscitées en septembre, contre 52.74 % pour les véhicules diesel (-9.5 points) et 4.9 % (+2 points) pour les véhicules hybrides et électriques.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.