logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois d'Avril 2018 :
La bonne santé du marché auto 2018 se confirme

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Avril 2018, les chiffres et les tendances.

Mercredi 2 mai 2018
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Avr 2018
Valeur Variation
Prix moyen 22 982 € +0,3 %
Remise moyenne 23,42 % +1,5 %
CO2 moyen 121 g/km +1,7 %

Depuis le début 2018, le marché auto accélère progressivement le tempo. Il semble qu'il ait atteint sa vitesse de croisième en avril, avec tous les indicateurs Kidioui au vert et un joli taux de vente. Comme en 2017, il montre donc de belles couleurs et il est notamment tiré vers le haut par le succès du groupe PSA. Côté carburant, l'essence se maintient devant tandis que le diesel reçoit de grosses remises.

Un prix élevé synonyme de bonne forme

En avril 2018, les français ont dépensé 22 982 euros en moyenne pour leur voiture neuve. Cela représente un beau budget, qui se maintient au même niveau que l'année dernière (+0,3%) et symbolise la bonne forme du marché automobile ces derniers temps. Le nombre d'immatriculations est d'ailleurs en progression puisqu'il augmente de 9% par rapport à avril 2017, selon le CCFA (Comité des Constructeurs Français d'Automobiles).

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

La catégorie pour laquelle on dépense le plus d'argent est celle des SUV, avec un budget moyen de 25 647 euros. Fortement plébiscités ces dernières années, ils sont loin d'être les véhicules les moins chers sur le marché, ce qui montre aussi que les acheteurs n'hésitent pas à se faire plaisir. Idem sur le marché de l'occasion où on dépense 17 346 euros en moyenne, soit une somme assez généreuse pour un modèle généralement récent.

De grosses remises, amplifiées par le dieselgate

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, prix haut ne signifie pas remise basse. Durant le mois d'avril, les français ont ainsi obtenu 23,42% de rabais en moyenne sur leur voiture neuve, ce qui est non seulement supérieur à l'année dernière (+1,5%) mais également élevé de manière générale. La période qui suit un grand salon automobile (Genève en l'occurence) est toujours propice aux bonnes affaires mais un autre facteur s'ajoute cette fois-ci au lot et renforce le phénomène : la chute de popularité du diesel.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

Cette mauvaise réputation qui crée une crainte à l'achat chez les automobilistes a lieu depuis de nombreux mois, mais elle se fait de plus en plus remarquer sur les rabais des vendeurs. En effet, si ces derniers étaient dans l'attente en 2017, ils passent désormais à l'action en 2018 pour continuer à écouler leur stock. Ainsi, les remises sur les véhicules diesel ne cessent de grimper, mois après mois. En avril, elles étaient à plus de 25% en moyenne : c'est 3 points de mieux que l'essence.

Top 10 : PSA inarrêtable ?

Si le Peugeot 3008 est leader du top 10 des internautes sur Kidioui.fr depuis longtemps, un podium 100% PSA (Peugeot-Citroën) est plus rare. Cela fait pourtant deux mois que ça dure grâce à la berline 308 en numéro 2 et la citadine C3 en numéro 3. Pour couronner le tout, même la quatrième place est occupée par un modèle du groupe français : le 5008. En atteignant un bon niveau de remise (jusqu'à -24%), le SUV familial est d'ailleurs victime de son succès et Peugeot prévoit de déplacer une partie de sa production afin de maintenir la cadence.

Si la domination de PSA sur les ventes paraît importante, le rival Renault ne se laisse pas abattre. Ses stars du moment (Captur et Kadjar) persévèrent tandis que le Scénic, seul monospace du classement, fait figure de résistant parmi tous ces SUV. Vendu jusqu'à -36%, il séduit les familles pragmatiques favorisant les aspects pratiques au look. D'ailleurs, sa version 7 places dite "Grand Scénic" reçoit le même succès.

Dans le monde de l'occasion, on retrouve les mêmes acteurs mais les armes changent : tandis que Peugeot exerce sa domination avec la 208, Renault résiste avec la Clio. On note enfin le retour de la berline 508 dans le top 10, dont les tarifs abordables de l'ancienne génération sont valorisés par la sortie de la nouvelle.

La majorité toujours pour l'essence

Avec 52,33% de parts de marché pour ce mois d'avril, l'essence reste le carburant préféré des acheteurs, comme c'est le cas depuis fin 2017. Face à lui, le diesel faiblit et ne détient plus que 46,12% de parts, soit 10 points de moins que l'année dernière à la même période. Son niveau de réputation est au plus bas, d'autant qu'il connait en ce moment une forte hausse de prix à la pompe : le litre frôle les 1,42 euro de moyenne dans les stations-service de France.

 

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

Si sa chute parait définitive, le diesel continue de générer des achats sur les "gros" modèles dépourvus d'autres choix (véhicules utilitaires, grands monospaces ou breaks...) ou bien grâce à ses remises en progression. Des acheteurs n'habitant pas dans une ZCR (Zone à Circulation Restreinte) et/ou n'envisageant pas de revente associée à une forte décote peuvent toujours être séduits. Sur le marché de la seconde main, le diesel n'a pas non plus dit son dernier mot : on l'enregistre à 67% de parts de marché en ce mois d'avril, contre 29% pour l'essence.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.