logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois d'Avril 2021 :
Mieux qu'au premier confinement mais encore calme

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Avril 2021, les chiffres et les tendances.

Lundi 3 mai 2021
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Avr 2021
Valeur Variation
Prix moyen 25 528 € +15,7 %
Remise moyenne 22,92 % -17,3 %
CO2 moyen 125 g/km +5,9 %

Comme en mars, les chiffres d'avril sont trompeurs : l'évolution par rapport à 2020 est phénoménale mais si on compare à 2019, un report des achats et donc une baisse des ventes subsistent. Néanmoins, pas de flambée de la remise comme au premier confinement. À l'inverse, les achats maintenus en avril sont plutôt orientés "plaisir" avec un budget en hausse et du premium.

Nette hausse du budget auto

En avril, les acheteurs ont dépensé 25 528 euros en moyenne pour leur voiture neuve, soit 15.7 % ou 3 467 euros de plus qu'en avril 2020. Une hausse spectaculaire qu'il faut néanmoins remettre en perspective : l'année dernière à la même période, c'était le premier confinement avec la fermeture totale des concessions. Le marché était donc surtout animé par des achats professionnels de première nécessité. Si le CCFA indique, avec 180 640 immatriculations de véhicules légers, une hausse annuelle de 544%, elle recule ainsi de 28 % par rapport à avril 2019. Et n'oublions pas la pénurie des composant électroniques qui ralentit la production...

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

Toujours est-il que ce budget d'avril reste élevé, même en le comparant à 2019 (22 354 €). On comprend alors que les acquisitions maintenues au mois dernier représentent en majorité des achats "plaisir". C'est-à-dire des modèles ciblés, où ne cherchent pas forcément à faire jouer la concurrence et qui sont souvent huppés. Pour ce type d'achat, les restrictions sanitaires (visite en concession uniquement sur rendez-vous par exemple) agissent moins comme un frein.

Les meilleures remises moins plébiscitées

Inversement au prix d'achat, la remise obtenue au mois dernier est en baisse : les acheteurs ont reçu -22.92 % en moyenne sur leur voiture neuve, soit 4.79 points en dessous d'avril 2020. À cette période, les rabais atteignaient toutefois des sommets pour compenser l'extrême ralentissement de l'activité automobile. La comparaison est donc difficile.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

En avril 2019, on obtenait cependant 23.36 % de remise moyenne sur un véhicule neuf. On constate donc les mêmes effets que sur le budget : densification des achats "plaisir" se concentrant moins sur les bonnes affaires et plus sur les envies. À noter que ce sont toujours les modèles diesel qui recueillent les meilleurs rabais (25.21 % en moyenne) devant les modèles essence (20.97 %) et les catégories breaks (29.58 %), berlines (26.38 %) ou monospaces (26.19 %) devant les SUV (20.08 %).

Top 10 : Duster devant mais aussi du premium

Le top 10 des modèles sur les 30 derniers jours montre deux visages : Dacia Duster, SUV low cost, prenant la tête et Volkswagen Tiguan/Golf, deux modèles premiums, entrant au classement. Ce dernier point confirme d'ailleurs les observations faites précédemment quant aux achats "plaisir". Ces deux modèles de la marque allemande sont plutôt habitués au top 30 et gagnent quelques échelons en cette période particulière.

Impossible de ne pas mentionner l'excellente forme de Hyundai avec son Tucson ou encore celle de Peugeot qui place une bonne partie de sa gamme dans le top 6 : les crossovers 2008, 3008, 5008 mais également la citadine 208. La période est nettement plus compliquée pour Renault : un seul modèle apparaît au classement (Captur) et ce en dernière position.

Nouveau record pour les modèles électrifiés

Nouveau mois et nouveau record pour les modèles électrifiés (hybride, hybride rechargeable et électrique). En effet, leur part de marché est montée à 16.35 %, soit la meilleure valeur depuis janvier (16.18 %). Désormais, ils représentent plus d'un achat sur quatre chez les citadines et un peu moins d'un sur cinq parmi les SUV. Reste à savoir si ces records tiendront après juin lorsque les bonus écologique et prime à la conversion reviendront à la normale.

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

Statu quo en ce qui concerne les véhicules thermiques : essence (40.40 %) et diesel (43.24 %) restent au coude à coude. Le premier pâtit de la progression des énergies alternatives, plus séduisantes sur le plan de la consommation, tandis que le second survit grâce à ses grosses remises, notamment chez les mandataires.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.