logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois de Juin 2021 :
Un marché convalescent, sauf pour l'électrique !

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Juin 2021, les chiffres et les tendances.

Jeudi 1er juillet 2021
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Juin 2021
Valeur Variation
Prix moyen 25 223 € +17 %
Remise moyenne 22,74 % -9,3 %
CO2 moyen 121 g/km +5,2 %

Encore au ralenti, le marché auto de juin ne retrouve pas son rythme. Quelques signes, comme la baisse plus modérée des immatriculations, laissent tout de même entrevoir une porte de sortie. À l'opposé, les véhicules à moteur électrique sont en pleine forme ! Poussés par la fin du bonus 2020 qui avait été étendu jusqu'au 30 juin, ils battent nettement leur précédent record de parts...

Marché auto au ralenti mais...

En juin 2021, on a dépensé en moyenne 25 223 euros pour s'offrir une voiture neuve. C'est 17 % de plus que l'année dernière et dans les mêmes eaux que les deux mois précédents. Il faut dire que le climat est toujours le même : dans un marché auto convalescent après le couvre-feu et le reconfinement partiel du printemps, les Français achètent moins de véhicules neufs mais ceux qui persistent ont tendance à se faire plaisir. Les 199 509 immatriculations de voitures particulières enregistrées par le CCFA sont ainsi 14.67 % inférieures à celles de juin 2020. Et si on prend pour comparaison le mois de juin 2019, c'est -13.62 %. Cela reste malgré tout plus encourageant que les -28% et -27% d'avril et de mai.

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

Parmi les groupes français, c'est chez Dacia et Renault qu'on a payé son nouveau modèle le moins cher en dépensant respectivement 17 822 euros et 22 142 euros de moyenne. Chez les constructeurs étrangers, Smart (13 359 euros), Fiat (15 287 euros) et Seat (19 565 euros) sont les plus bas. Du côté de l'occasion récente, la dépense moyenne atteint 17 481 euros, soit 3.63 % de plus qu'en juin 2020. Une belle somme mais qui montre que de plus en plus d'acheteurs se détournent du neuf vers ce marché afin d'économiser plusieurs milliers d'euros.

La remise repart à la hausse

22.74 %, c'est la remise moyenne qu'on a obtenu chez les concessionnaires et mandataires multi-marques en juin 2021. Si elle est forcément plus faible (-9.3 %) qu'en juin 2020 où les stocks d'invendus du premier confinement étaient en cours d'écoulement, elle repart à la hausse après 3 mois de recul. C'est un premier signe de "retour à la normale", certes petit, mais qui montre néanmoins que la recherche de la meilleure affaire par les acheteurs commence à reprendre.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

Utilitaires et breaks sont les deux catégories dans lesquelles on a obtenu le meilleur rabais en juin : -34.85 % et -31.91 % respectivement. À l'opposé, les sportives (-14.57 %), les 4x4/Pick-ups (-15.62 %) et les SUV/Crossovers (-19.85 %) sont les carrosseries où les réductions ont été les moins importantes. Côté carburant, ce sont toujours les véhicules diesel qui cristallisent les meilleures ristournes : -24.38 % en moyenne.

Top 10 : pro SUV

En juin, c'est comme souvent un modèle Peugeot qui a pris la tête du top 10 des internautes. Mais cette fois-ci, il ne s'agit pas du 2008 ou du 3008 mais de leur grand-frère 5008. Il coiffe en effet au poteau le Dacia Duster ainsi que la Citroën C3. On retrouve toutefois ces deux véhicules en 4ème et 5ème position et on constate, une fois de plus, la domination actuelle du constructeur au lion. D'ailleurs, le premier modèle Renault n'apparaît qu'à la 7ème place (ZOE).

Une fois n'est pas coutume, trois modèles étrangers viennent jouer les trouble-fête. Le coréen Hyundai Tucson, déjà en forme depuis quelques mois ainsi que l'allemand Volkswagen Tiguan et l'américain Ford Puma. Il s'agit d'ailleurs de 3 SUV, ce qui porte à 8 sur 10 le nombre de ces modèles dans le classement !

Presque 20% pour l'électrique !

Avec 19.66 % de parts de marché, les véhicules électrifiés (hybrides et 100% électriques) enregistrent un nouveau record en juin 2021. C'est 3 points de plus que leur précédente valeur la plus élevée et un bond de 332 % par rapport à juin 2020 ! Il faut dire que la période fut particulièrement propice au déclenchement d'un achat de voiture électrique : c'était le dernier mois pour profiter du bonus écologique "boosté" (7 000 € / 2 000 €) qui était entré en vigueur lors du premier déconfinement. À partir du 1er juillet, il recule de 1 000 €.

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

La prime à la conversion a elle aussi été modifiée et, désormais, ne permet plus d'acheter un véhicule neuf diesel. Cependant, cela ne semble pas avoir orienté les acheteurs vers ce carburant puisque sa part est retombée à 38.28 %. En face, l'essence se stabilise à 42.06 %. Nous verrons ces prochains mois si cet "nouveau" niveau pour les véhicules électrifiés persiste ou bien si c'était seulement lié à la réduction du bonus...

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.