logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois d'Octobre 2018 :
Le Mondial crée de bonnes affaires et fait progresser l'hybride

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Octobre 2018, les chiffres et les tendances.

Vendredi 2 novembre 2018
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Oct 2018
Valeur Variation
Prix moyen 22 165 € -3 %
Remise moyenne 23,44 % +2,5 %
CO2 moyen 119 g/km -0,8 %

Comme lors du troisième trimestre 2018, le marché automobile d'octobre est attractif : on paie moins cher sa voiture, en obtenant plus de remise. C'est notamment dû au Mondial de l'Auto qui s'est tenu le mois dernier. Le salon français semble d'ailleurs avoir eu un autre effet : rendre plus populaires les véhicules hybrides. Côté occasion, l'essence progresse toujours et fait même baisser le budget moyen des acheteurs.

Une période attractive pour les acheteurs

Durant ce mois d'octobre 2018, les acheteurs sur Kidioui.fr ont dépensé 22 165 € en moyenne pour leur voiture neuve. C'est 686 € de moins (-3 %) qu'il y a un an et dans la tendance du trimestre précédent. Le Mondial de l'Auto - qui a eu lieu dans la capitale française du 4 au 14 octobre - est le principal responsable de cette baisse de prix. En effet, les constructeurs profitent de l'exposition pour renouveler beaucoup de modèles et, en conséquence, les anciennes générations encore en stock sont souvent vendues moins chères au même moment.

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

La période reste donc attractive pour les acheteurs avec beaucoup de "bons deals" en perspective. Sur le marché de l'occasion, ils dépensent également moins d'argent. Au mois dernier, le budget moyen a atteint 16 678 €, soit 9 % de moins qu'en octobre 2017. En cause, nous l'expliquerons en dernière partie, la part de marché des véhicules essence qui remonte continuellement.

Les remises des "anciennes générations" en hausse

Commes les mois précédents, la remise obtenue par les acheteurs reste élevée. En octobre, elle a représenté 23.44 % de moyenne, soit 0.57 point de plus que l'année dernière où obtenait 22.87 % en moyenne. Comme dit plus haut, le Mondial de l'Auto et ses nouveautés bousculent les rabais sur les anciens modèles. Ils sont déstockés par les vendeurs, généralement au-delà de -30 %.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

Autre facteur : une fin de cycle pour Renault, l'un des constructeurs les plus vendeurs en France. Une grande partie de la gamme (Clio, Kadjar, Mégane, Captur...) sera remplacée ou restylée en 2019 ou 2020 et les remises grimpent en attendant. C'est d'ailleurs la marque sur laquelle on obtient le plus de rabais : 31.8 % en moyenne, soit 9 points de plus que chez Peugeot ou Citroën.

Top 10 : un modèle hybride dans le classement

Pour ce mois d'octobre, la liste des véhicules les plus vendus parait classique : Peugeot 3008 en pole position, nombreux SUV et quelques citadines dans le classement... Toutefois, ce top 10 a bien quelque chose de particulier : pour la première fois, il contient un véhicule hybride !

Classé 7ème, le Toyota C-HR - SUV japonais - passe devant des best-sellers comme la Citroën C3 et le Renault Captur. Il faut croire que sa motorisation mi-thermique, mi électrique, séduit les français. Il est également vendu en essence mais c'est sa variante hybride qui rencontre le plus de succès : elle représente 2/3 des ventes.

Le Hyundai Tucson représente la seconde entrée d'octobre. Ce n'était pas encore arrivé en 2018 et il profite d'une augmentation de son niveau de remise (24.7 % en moyenne, un record) en raison de son restylage estival.

Enfin, on remarque aussi le passage de la Renault Clio en seconde position après une remontée de quatre places. Leader sur le marché de l'occasion, la citadine au losange de quatrième génération finit sa carrière en beauté avec plus de 30.8 % de remise moyenne.

Le Mondial de l'Auto comme stimuli ?

En octobre, le carburant essence est reparti à la hausse après son léger coup de frein durant l'été. Il accumule 54.17 % de parts de marché, soit 4 points de plus que l'année dernière. Cela ne profite évidemment pas au diesel qui passe sous les 40%. Mais sa baisse est également due à un autre facteur : l'incroyable bond réalisé par les véhicules hybrides/électriques. En effet, leur part grimpe à 6.25 %, une progression de 2.7 points donnant le vertige si on la convertit en pourcentage : +74 % !

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

Cette hausse s'explique principalement par l'influence du Mondial. En effet, les technologies alternatives étaient à l'honneur lors de cette édition 2018 et, sur quasiment tous les stands, on pouvait trouver plusieurs modèles hybrides, voire 100% électriques. Même nos constructeurs nationaux s'y sont mis avec, entre autres, les Peugeot 508 et Citroën C5 Aircross Hybrid. Ainsi, la mise en avant très nette de cette technologie, combinée à la hausse ininterrompue du prix des carburants en station-service, a pu motiver les acheteurs à étudier la question. Voire à passer immédiatement par la case achat, chez Toyota par exemple pour un C-HR ou une Yaris.

En occasion, c'est la progression de l'essence qui frappe le plus. Un nombre croissant d'acheteurs considère qu'il a plus de valeur que le diesel et il remonte à 31.4 % de parts de marché (+10 %). Et comme il coûte généralement moins cher, cela fait même baisser le prix moyen d'achat. La remontée du sans-plomb est effective dans toutes les catégories, même là où on l'attend le moins comme chez les monospaces où il est choisi 1 fois sur 4.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.