logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles
Le blog automobile de Kidioui
Revendre ma voiture
Financez votre auto
Assurez votre auto

Le premier radar de stop est né

Article

Le tout premier radar de stop de France a été installé.

Radar stop, c’est parti !

C’est dans la ville de Yerres en Essonne (91) que le dernier né de la famille radar, baptisé « stop », a été inauguré le 15 février dernier. Après les fixes, mobiles, leurres, chantier ou encore feux rouges, ce sont dorénavant des radars installés à proximité des panneaux stop qui vont fleurir sur le réseau routier français.

Caméra vidéo et logiciel de reconnaissance des plaques

Ils sont néanmoins différents des radars traditionnels de verbalisation automatique. En effet, le radar de stop va travailler en quiconque avec des policiers installés dans une salle de contrôle : la machine va identifier les véhicules susceptibles d’avoir grillé le stop et filmer la scène; l’agent va ensuite vérifier si l’arrêt a été marqué ou non.

Rentabilité ou sécurité ?

Une infraction au code de la route engendrant une amende d’une valeur de 135 euros envoyée au nom associé à la plaque d’immatriculation et quatre points retirés sur son permis de conduire. On parle alors davantage de vidéo-verbalisation intelligente que de radar. D’ailleurs, il n’y a même pas de flash. Pas de perte de temps non plus pour les agents responsables du visionnage puisque toutes les séquences « non intéressantes » sont filtrées par le logiciel d’enregistrement. Au final, il ne reste qu’environ 4 secondes par cas.

Nouvelle machine à sous ou vrai gain de sécurité ?

Ce nouveau radar de stop pourrait rapporter très gros à l’État car, lors de la phase de test, il aurait déjà enregistré 500 infractions en seulement une demi-journée. D’autant plus qu’il est aussi capable de repérer les refus de priorité à un piéton engagé sur le passage protégé. Néanmoins, les chiffres sont également là pour justifier le choix du stop : 14% de la mortalité routière en 2015 (bilan provisoire) est à mettre sur le compte du non-respect des priorités.

Avis

L'avis des internautes

Donnez votre avis :

Bons plans