logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Fiat 500C

Fiche

La fiche modèle 500C

Fiat 500C
Actuellement, 25 offres
à partir de 14 680€
Actuellement, 13 offres
à partir de 8 490€
Offres

Les Plus

  • look
  • poids et volume de coffre conservés
  • ouverture jusqu'à 60 km/h

Les Moins

  • pas un "vrai" cabriolet
  • visibilité arrière avec toit ouvert
Essai

L'essai et le descriptif complet

Stoppée en 1975 et reprise en 2007, la Fiat 500 est symbole du sentiment de renouveau que diffuse actuellement la marque italienne. Forte d'un gros succès en version classique, la petite s'est même vue décliner en de nombreuses versions : compacte (L), familiale (Living) et même baroudeuse (Trekking) . Ce n'était qu'une question de temps avant qu'un cabriolet fasse son apparition. Son nom ? Fiat 500C.

Pas vraiment d'originalité au niveau de l'appellation puisque ce "C" tient évidemment pour le terme "cabriolet" (valable en italien ou en français). Et, comme son nom l'indique, la principale nouveauté de cette 500C c'est un toit découvrable, en tissu bien heureusement, qui va du haut du pare-brise jusqu'au bas du hayon arrière.

Une large ouverture qui n'a modifié en rien le look sexy de la citadine. On retrouve le même profil "pot de yaourt" que l'originale avec un bloc optique avant composé de plusieurs ronds et des feux arrière glamours. La couleur de la capote est évidemment personnalisable et permet de composer une Fiat 500C à son goût.

La transformation de la version classique vers cette "C" est donc plutôt réussi. Néanmoins, un bémol, pouvant être rédhibitoire pour certains, peut être émis : étant donné que les montant latéraux sont fixes, peut-on parler d'un vrai cabriolet ? En tout cas, Fiat est resté fidèle à la version des années 60 qui se décoiffait de la même manière.

Côté habitabilité, on reste dans les mêmes dimensions que la version standard : une bonne position de conduite et de l'espace à l'avant, une banquette arrière étriquée et, au final, une auto utilisable à quatre. Le volume de coffre, même si faible (180 dm3 environ), est intelligemment préservé puisque la capote ne vient pas s'y loger. En revanche, la visibilité arrière, bouchée par le tissu replié, devient limitée.

La 500C propose la même planche de bord que la version standard, chic et rétro, très agréable à l'usage et au regard. Seule nouveauté : le bouton de déclenchement du toit sur le pavillon. Notez que le mécanisme peut se lancer jusqu'à 60 km/h et prend 25 secondes en ouverture, 17 secondes en fermeture. On peut aussi découvrir sa Fiat 500C à distance, via la clé de contact. La classe !

En ce qui concerne l'aspect mécanique, rien ne change non plus. Ce sont les mêmes moteurs et comme ni le poids, ni l'aérodynamisme ne changent, les performances sont strictement les mêmes. On a donc affaire à une 500C très à l'aise en milieu urbain (braquage, créneaux) et relativement sobre, surtout en diesel Multijet avec Stop & Start (97 g/km). Sur route, elle se montre plus poussive et peine parfois dans les dépassements. Enfin, l'insonorisation est bonne, toit ouvert ou non.

Adoptée illico par le public en raison de sa bouille craquante et de ses possibilités de personnalisation inouïes (couleurs, stickers, sellerie, jantes...), la Fiat 500 séduit également dans sa version cabriolet. Elle a en ligne de mire la Mini Cooper Cabrio, qui est plus chère mais se découvre totalement. Quelle sera la préférée des usagers ?

En ce qui concerne la finition, la Fiat 500C est proposée sous 4 gammes : Pop, Lounge, Rock et S.

Rappelons enfin que la Fiat 500C est disponible sous 7 motorisations différentes.

6 essences :

- 1,2l 69 chevaux

- 1,2l 69 chevaux Dualogic (boîte robotisée)

- 0,9l 85 chevaux TwinAir S/S (Stop & Start)

- 0,9l 85 chevaux TwinAir Dualogic S/S (boîte robotisée et Stop & Start et)

- 1,4l 16v 100 chevaux

- 1,4l 16v 100 chevaux Dualogic (boîte robotisée)

1 diesel :

- 1,3l Multijet 16v 95 chevaux S/S (Stop & Start)

Modifications

Evolution et restylage

Phase 2 : à partir de 2015

Seulement quelques mois après la version de base, la Fiat 500C a elle aussi connu un restylage. Et ce rafraichissement fut le bienvenu car le mini-cabriolet italien a soufflé la même année sur sa sixième bougie. Qui a-t-il au menu ? Des changements esthétiques sur la face avant, tout d'abord, avec de nouveaux feux de jour ovales ainsi qu'un duo calandre+bouclier redessiné. L'arrière a également été revu par le biais de nouveaux phares originaux dont le corps est en relief et l'intérieur est vide.

Cette nouvelle 500C, ensuite, ne bouleverse pas la donne à l'intérieur mais gagne tout de même un nouvel écran tactile sur le haut de sa console centrale. Elle reçoit aussi des possibilités de personnalisations inédites (jantes, stickers, capote...). Dernier changement apporté par ce restylage de 2015 : la suppression de la seule possibilité en diesel qui existait sur le modèle (Multijet 95 chevaux) et l'ajout d'un bloc essence trois cylindres (0 ,9l) poussé à 105 chevaux.

Avis

L'avis 500C des internautes

La note des internautes : (aucun vote)
Soyez le premier à donner votre avis.

Donnez votre note :

ma note :

Donnez votre avis :

Bon plans

En ce moment sur Kidioui