logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Alfa Romeo Giulietta

Actuellement, 4 offres
à partir de 20 780€
Actuellement, 7 offres
à partir de 10 995€
Offres

Les Plus

  • design glamour & élégant
  • comportement très bon
  • habitabilité correcte

Les Moins

  • hauteur élevée du seuil de coffre
  • entrée de gamme essence trop polluant
Essai

L'essai et le descriptif complet

Chez Alfa Romeo, constructeur de voitures premiums, le rôle de la compacte à cinq portes a été tenu par la 147 pendant dix ans. Puis, en 2010, la Giulietta est intervenue pour la remplacer. Elle a inauguré une nouvelle plateforme et, par la même occasion, ouvert une nouvelle page dans l'histoire de la firme italienne. Son nom s'inspire d'un ancien modèle commercialisé durant les années 50-60 (coupé sportif) puis dans les années 70-80 (berline familiale).

La face avant de l'Alfa Romeo Giulietta arbore l'incontournable "Scudetto", calandre en triangle que l'on retrouve sur tous les modèles de la marque. Ses nervures sur le capot, en direction de cette même calandre, sont héritées de la 147 mais les feux sont verticaux et non plus horizontaux. Cela donne un regard beaucoup moins agressif à la compacte et la rend, en quelques sortes, plus glamour. À l'arrière, les optiques débordent toujours de chaque côté de la ligne de coffre mais l'extrémité extérieure s'épaissit et forme un rond. Cela donne une face arrière harmonieuse et on s'aperçoit, une fois de plus, qu'on se situe davantage dans la recherche d'élégance que de dynamisme.

À l'intérieur, la planche de bord se base sur un dessin horizontal et la majorité des commandes se trouve au centre de la console centrale. Moins élégant que l'extérieur, l'ensemble est toutefois réussi et les matériaux ainsi que les assemblages sont de bonne qualité. Plus haute, plus large et surtout plus longue (4,35 mètres) que la 147, cette Giulietta est franchement plus habitable. La banquette arrière offre une quantité suffisante d'espace, dans la moyenne de la catégorie. Tout comme le coffre qui contient 350 dm3. En revanche, on peut regretter la position trop haute du seuil de coffre et la capacité de chargement limitée avec la banquette rabattue.

Sur route, l'Alfa Romeo Giulietta s'en sort bien mieux que sa petite-soeur Mito. Elle offre une très bonne expérience de conduite, entre sportivité et confort, et se hisse parmi les meilleures de la catégorie. En ville, son assistance électrique sera un régal tandis qu'on pourra jouer sur route avec ses différents modes de conduite (système DNA). Côté consommation et émissions de CO2, la plupart des motorisations sont accompagnées d'un Start/Stop, ce qui permet au trois quart d'entre elles d'éviter le malus écologique.

Parmi les blocs disponibles, la Giulietta offre le choix entre quatre essence et quatre diesel. Les moteurs d'entrée de gamme (1,4l T-Jet et 1,6l Multijet) développent 105 chevaux tandis qu'on peut grimper en haut de gamme jusqu'à 175 chevaux (voire 240 avec la finition Quadrifoglio Verde). Le bloc diesel 1,6l Multijet de 150 chevaux remporte la palme du meilleur rapport pollution/puissance. Pour seulement 110 g/km de CO2 et 4,2 litres en cycle mixte, il dispose d'un couple de 320 Nm et réagit efficacement aux sollicitations du conducteur (8,8 secondes au 0 à 100).

Belle à croquer, suffisamment habitable et très agréable à conduire, l'Alfa Romeo Giulietta a tout pour elle. Elle remplace dignement la 147 et devrait connaître la même longévité.

En ce qui concerne la finition, l'Alfa Romeo Giulietta est proposée sous 5 gammes : Impression, Distinctive, Trofeo, Exclusive et Quadrifoglio Verde.

Rappelons enfin que l'Alfa Romeo Giulietta est disponible sous 8 motorisations différentes.

4 blocs essence :

- 1,4l T-Jet 105 chevaux Start/Stop

- 1,4l T-Jet 120 chevaux Start/Stop

- 1,4l MultiAir 170 chevaux Start/Stop (boîte manuelle ou robotisée)

- 1,7l TBi 240 chevaux ACT (boîte robotisée)

4 blocs diesel :

- 1,6l Multijet 105 chevaux Start/Stop

- 2,0l Multijet 150 chevaux Start/Stop

- 2,0l Multijet 170 chevaux Start/Stop

- 2,0l Multijet 175 chevaux Start/Stop TCT (boîte robotisée)

Modifications

Evolution et restylage

Phase 2 : à partir de 2013

Trois ans après sa présentation officielle en Europe et sa sortie, l'Alfa Romeo Giulietta a bénéficié d'un restylage. Très léger d'un point de vue esthétique (seulement quelques retouches sur la calandre et les feux antibrouillard), la firme italienne n'a pas jugé nécessaire de revoir le design sexy et glamour de sa berline compacte.

Elle s'est plutôt concentrée sur l'espace intérieur, remis au goût du jour autant d'un point de vue décoration (couleurs, inserts) que technologique (nouveau système multimédia "Uconnect"). Enfin, la marque a également amélioré l'efficience des moteurs de sa nouvelle Giulietta en bonifiant leur bilan carbone.

Avis

L'avis Giulietta des internautes

La note des internautes : (aucun vote)
ed
le 24/07/2017
c'est un vrai bonheur de conduire une ALFA . Je suis alfiste depuis trente cinq ans . meme si ALFA avait un peu baissé en qualité dans les années 80/2000 cette marque est célèbre surtout pour ses moteurs essence. Pourtant ma dernière est une Giulietta 170 jtdm ba sélective , de 2012 avec 43000 kms et zéro problème caisse et moteur .
serge
le 19/12/2016
c est un vrai plaisir que de conduire cette voitur

Donnez votre note :

ma note :

Donnez votre avis :

Bon plans

En ce moment sur Kidioui