logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles
Le blog automobile de Kidioui
Revendre ma voiture
Financez votre auto
Assurez votre auto

Le Suzuki Crosshiker au salon de Tokyo

Article

Après que Suzuki ait surpris Genève avec son nouveau SX4, le constructeur poursuit sur sa lancée SUV avec le Crosshiker, un crossover compact original, dans la même veine que le Renault Captur ou le Nissan Juke.

Une auto Suzuki d’apparence réaliste…

C’est au salon de Tokyo que le véhicule a été dévoilé. Il n’est en réalité pas tout nouveau puisqu’il incarne la suite du concept-car Regina présenté il y a deux ans. Ce qui frappe surtout sur ce véhicule neuf Suzuki c’est son look.

Petit sur le papier (3,65m), le Suzuki Crosshiker est pourtant très musclé avec sa carrosserie bombée et bosselée. Le coloris bi-ton avec les vitres et le pavillon provoque un effet de toit flottant. Enfin, les faces avant et arrière, bien qu’encore dans un esprit futuriste, paraissent plausibles sur une version de série.

Grâce à son poids plume (seulement 810 kilos), le Crosshiker sera un maître dans l’art de la basse consommation. Son moteur sous-dimensionné à trois cylindres, son Stop & Start de série ainsi que sa boîte de vitesse CVT (transmission à variation continue) n’y seront pas non plus innocents.

… mais à l’intérieur encore trop futuriste

Si le Suzuki Crosshiker a tout du prototype en termes de plastique, on se rend bien compte qu’il ne s’agit finalement que d’un concept lorsque l’on pénètre à l’intérieur : la planche de bord et le volant proviennent d’un film de science-fiction tandis que les couleurs « flashys » seront loin d’être supportables au quotidien.

Néanmoins, ne retirons rien à l’effort de Suzuki pour faire preuve d’audace. Si les retours à propos de ce Crosshiker sont bons, peut-être que son design extérieur sera repris.

Donnez votre avis :

Bons plans