logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles
Le blog automobile de Kidioui
Revendre ma voiture
Financez votre auto
Assurez votre auto

Quel est le vrai prix d’une Peugeot 308 ?

Article

Aujourd’hui, les datas de Kidioui passent la compacte Peugeot 308 au détecteur de vrai prix.

Combien paye-t-on vraiment une Peugeot 308 ?

On pourrait croire que c’est la pire période dans la carrière de la Peugeot 308 : sa rivale de toujours, la Renault Mégane, est arrivée en concession avec de très hautes ambitions. Pourtant, la lionne ne s’est jamais portée aussi bien : elle a le vent en poupe et permet à son constructeur de reprendre des couleurs en ce début d’année.

Sur le comparateur Kidioui, elle est confortablement installée à la seconde place du top 10 des internautes depuis deux mois. Au moment où nous écrivons ces lignes, elle s’y trouve encore. Pourquoi plaît-elle plus qu’avant aux acheteurs ? C’est ce que nous allons voir en analysant les Datas de Kidioui de la Peugeot 308.

Ce que proposent les vendeurs

Parlons d’abord du prix proposé par les vendeurs. Actuellement, le tarif le plus bas auquel on trouve cette auto c’est 14 850 euros, ce qui est très intéressant sachant que c’est plutôt le prix du segment inférieur. Il s’agit néanmoins d’un modèle entrée de gamme et on trouvera les 3/4 des offres plutôt entre 20 000 et 30 000 euros.

Du côté des remises, les mandataires Peugeot 308 vont jusqu’à -34% soit une belle économie de 10 000 euros. La remise moyenne était de -14,8% en février, similaire à l’année dernière mais en nette augmentation depuis le mois d’août (+3 points), moment où Renault s’est mis à communiquer sur la Mégane 4. Coïncidence ? On ne croît pas !

Ce que les acheteurs payent en réalité

Analysons maintenant les offres plébiscitées par les acheteurs, pour savoir quel est le prix de la Peugeot 308 dans les faits. À l’heure actuelle, 50% des acheteurs dépensent moins de 20 000 euros et 40% entre 20 000 et 25 000 euros. Le tout pour des remises élevées, supérieures à -20% et même 1 fois sur 2 supérieures à -26%. Ce qui donne pour le mois de février un vrai prix moyen de 21 985 euros.

Mais ce que l’on remarque, c’est que ce prix moyen est en progression depuis un an (+1 136 euros) tout comme la remise moyenne depuis le mois de juin (de 21,3% à 24,9%). On a donc acheté sa 308 avec de plus grosses remises mais plus cher, autrement dit des versions haut de gamme avec un tarif de base plus élevé.

Cette observation est appuyée par le fait que le prix moyen des vendeurs a lui aussi augmenté de 900 euros depuis la rentrée 2015. Est-ce ici la stratégie des vendeurs pour contrer Renault ? Augmenter la densité et gonfler les remises des modèles moyen-haut de gamme bien équipés pour attirer les acheteurs, et les désintéresser de l’effet de nouveauté provoqué par la Mégane 4 ? Une tactique qui s’avère payante pour le moment !

Donnez votre avis :

Bons plans