logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Toyota iQ

Fiche

La fiche modèle iQ

Toyota iQ
Actuellement, 1 offre
à partir de 7 900€

Les Plus

  • Maniabilité / stabilité
  • Confort et conduite
  • Design original

Les Moins

  • Prix quelque peu élevé
  • Pare-brise un peu court
  • Siège non réglable en hauteur
Essai

L'essai et le descriptif complet

Sur un marché où l'offre n'est pas très variée, Toyota a cherché à innover avec sa nouvelle micro-citadine, l'iQ. Plus petit modèle du constructeur japonais, la Toyota iQ se distingue par sa praticité et son intelligence. Dès le premier contact visuel le charme opère, en effet, ce tout petit bébé dévoilé dans sa version définitif en mars 2008 est épatant. Les ingénieurs Japonais ont réussi à transplanter quatre place sur moins de 3m: révolutionnaire.

On entre dans l'iQ comme dans une berline, et au premier abord on entrevoit un bel assortiment de modernité. Petite surprise, la voiture est dotée d'un frein à main classique. Cependant, pas de quoi s'affoler. Pour faire mieux que la concurrence actuelle, Toyota dote l'iQ de 4 places dont les deux à l'arrière manquent cependant de grandeur. iQ veut dire QI (quotient intellectuel), et pourtant visuellement la voiture n'a rien d'une intello. Au contraire, elle séduit par son côté jouet et est bien plus expressive que toutes les autres Toyota. Avec ses ailes avant et arrière prononcées, l'iQ paraît aussi large que longue.

A l'intérieur, l'habitacle est spacieux et offre une planche de bord au design plutôt futuriste et fonctionnel, chose que Toyota n'avait vraiment pas l'habitude de faire, préférant la sobriété aux « écarts de conduite ». Même si les plastiques ne sont pas d'une qualité irréprochable, le mélange des matières et le contraste entre revêtement mate et console centrale laquée créé une atmosphère digne d'une citadine de gamme supérieure.

Cette nouvelle Toyota, baptisée iQ, étonne de par l'habitabilité qu'elle propose. En effet, sous ses airs d'ultra-citadine, elle abrite 3 vraies places, et un enfant pourra se loger dans la quatrième. Les dossiers des sièges ainsi que le tableau de bord ont été dessinés pour offrir un maximum d'espace, et la conduite n'en est que plus agréable. Le confort est donc également au rendez-vous. Par ailleurs, notons que la Toyota iQ n'a pas de coffre, enfin, il faut rabattre les sièges pour obtenir de l'espace, ce qui en soi, n'est pas très gênant.

Au niveau de son comportement, ce mini-robot se conduit très bien, une réelle attitude de berline. Vive et maniable, elle dispose d'un grand rayon de braquage, une véritable toupie. Si le centre-ville reste l'endroit où elle se sent le mieux, la Toyota iQ méduse de par ses performances sur route, même à grande vitesse, ses suspensions assurent aux occupants de la voiture une commodité très respectable. Au volant, on oublierait presque le gabarit de l'auto. En effet, ce n'est que dans les virages abordés trop rapidement que l'on ressent les limites du châssis court et large de la voiture. Un petit jouet qui peut atteindre les 150km/h sans trembler.

Une chose aussi petite peut-elle nous assurer une sécurité convenable? La réponse est oui. En effet, tous les équipements de sécurité que produit Toyota sont présents de série dans cette iQ, tels que l'ABS avec répartiteur électronique de la force de freinage (EBD) et aide au freinage d'urgence (BA). N'ayez crainte, grâce à son système de stabilité renforcé et de motricité, vous serez aussi à l'aise en ville que sur autoroute. Évidemment, airbags et ceintures de sécurité de dernières générations sont présents à bord de la Toyota iQ. Enfin, vous allez aimer, la Toyota iQ a obtenu 5 étoiles sur 5 au crash test. L'au-delà attendra.

Question moteur et consommation, cinq motorisations sont proposées sur l'iQ. Vous avez le choix entre quatre essences de trois ou quatre cylindres et un diesel également, de 4 cylindres, tous en ligne. Ils ne consomment que 4l environ aux 100km. Les rejets de CO2 eux, sont plus importants sur la version diesel que sur les versions essences, autour de 100g par km. En gros avec une consommation de carburant et des rejets de CO2 vraiment faibles, vous ne serez pas de gros pollueurs.

Concluons en disant que la Toyota iQ est la plus petite des 4 places du monde. Elle répond à de vraies attentes, très compacte, très maniable, elle est idéale pour les villes mais s'adaptera également aux routes plus amples. Enfin, c'est une concurrente directe à la Smart: un peu plus longue mais restant en dessous des 3m de longueur, elle en devient plus confortable.

La Toyota iQ possède 4 motorisations essence :

iQ 68 VVT-i Manuelle 5 vitesses

iQ 68 VVT-i Multidrive

iQ 100 VVT-i Manuelle 6 vitesses

iQ 100 VVT-i Multidrive

Et une motorisation diesel :

iQ 90 D-4D Manuelle 6 vitesses

Avis

L'avis iQ des internautes

La note des internautes : 10 / 10 (1 vote)
le 19/12/2009
La IQ fait au minimum 6,5 sans bombé en 68 chevaux qui dit mieux

Donnez votre note :

ma note :

Donnez votre avis :

Bon plans

En ce moment sur Kidioui