logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles
Le blog automobile de Kidioui
Revendre ma voiture
Financez votre auto
Assurez votre auto

Comment financer son permis de conduire ?

Article

Peu importe l’âge ou la profession, obtenir le permis de conduire est une nécessité pour beaucoup. Cependant, apprendre à conduire a un coût élevé, entre les leçons théoriques du Code de la route, les leçons pratiques de conduite et les deux examens, le coût augmente rapidement. Pour venir en aide à ceux qui souhaitent passer le permis mais qui n’en ont pas les moyens, il existe des aides financières et des astuces pour réduire ce prix…

Le permis à 1 euro par jour

Cette aide est sûrement la plus connue. Il s’agit d’une formule lancée depuis 2005 qui est proposée aux jeunes âgés de 15 à 25 ans. Ce permis à 1 euros par jour est un prêt est à taux zéro. En effet, les intérêts sont pris en charge par l’État. Ainsi, le jeune majeur (ou ses parents s’il est mineur) peut réaliser une demande de prêt pour financer sa formation au permis B ou au permis A1 ou A2 (moto).

Toutefois, il est important de noter que seuls les auto-écoles possédant le label « qualité des formations au sein des écoles de conduites » et ayant signé une convention type avec l’État peuvent proposer ce financement. La liste complète des établissements est disponible sur le site de la sécurité routière.

Le montant du prêt pour une formation initiale peut varier entre 600 € et 1 200 €, au choix de l’emprunteur tout en ne dépassant pas le coût du permis. De plus, il est maintenant possible d’obtenir un prêt pour une formation complémentaire de 300 €. Seuls ceux ayant bénéficié d’un premier prêt peuvent bénéficier d’un prêt pour la formation complémentaire. Une fois le prêt accordé, le montant est versé à l’auto-école. Le remboursement s’effectue par mensualités d’un montant de 30 € maximum, d’où le terme permis à 1 euro par jour.

Si le montant du prêt n’est pas suffisant pour couvrir l’intégralité des frais, il est possible d’obtenir un crédit auto. Ce second prêt, qui lui ne sera pas à taux zéro, permettra de payer l’intégralité du permis si besoin ou seulement une partie en cas de nécessité. Il est possible de se renseigner sur internet pour simuler et comparer les différents prêts personnels, ce qui permet de trouver le prêt qui correspond le plus aux attentes de l’emprunteur.

Le CPF pour les actifs ou les personnes en recherche d’emploi

Depuis 2017, le compte personnel de formation peut être utilisé pour financer le permis de conduire. Cependant, il faut respecter quelques conditions pour en bénéficier : intégration à un projet professionnel ou à sa sécurisation ; auto-école devant être agréée et déclarée en tant qu’organisme de formation professionnelle ; titulaire du CPF ne faisant pas l’objet d’une suspension de permis ou d’une interdiction de le passer. Ce financement peut se cumuler avec d’autres dispositifs comme le permis à 1 euro par jour pour les 15 à 25 ans.

L’aide pour les apprentis, pour les chômeurs et les personnes en situation de handicap

Lorsque l’on est apprenti et que l’on souhaite préparer le permis B, il est possible d’obtenir une aide d’un montant de 500 €. Sous certaines conditions, les chômeurs de plus de 18 ans peuvent bénéficier d’une aide financière, de 1 200 € maximum. Ce financement est directement versé par Pôle emploi à l’auto-école.

De même, les personnes qui souffrent d’un handicap peuvent bénéficier d’une aide financière attribuée par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Le montant de l’aide est de 1 000 € maximum.

Quelques astuces pour ne pas dépasser son budget après avoir passé le permis

Il est possible de respecter son budget après l’obtention du permis comme par exemple en achetant un véhicule d’occasion ou en comparant son assurance pour trouver la moins chère. De plus, si un prêt a été réalisé pour passer le permis de conduire, il est possible d’emprunter un peu plus dans la limite autorisée par la banque, afin de financer son premier véhicule par exemple.

Ainsi, ces astuces permettent de ne pas exploser le budget. Malgré le coût de cette formation, il s’avère donc possible de payer moins cher en demandant des aides, un prêt ou en passant par des services innovants en ligne.

Donnez votre avis :

Bons plans