logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Suzuki Celerio

Fiche

La fiche modèle Celerio

Suzuki Celerio
Actuellement, 2 offres
à partir de 8 890€
Offres
  • Suzuki Celerio 1.0 vvt pack plus
    Eligible prime à la conversion 2023 jusqu'à 4000€
    Occasion En stock
    Eligible prime à la conversion 2023 jusqu'à 4000€
    0
    Blanc
    Suzuki Celerio
    1.0 vvt pack plus
    Rhône-Alpes
    (74)
    Rhône-Alpes
    (74)
    8 890 € TTC
    pas de leasing
    2019
    70 831 Km
    74
    Voir l'offre
    Plus d'informations
  • Suzuki Celerio 1.0 privilège
    Eligible prime à la conversion 2023 jusqu'à 4000€
    Occasion En stock
    Eligible prime à la conversion 2023 jusqu'à 4000€
    5
    Gris
    Suzuki Celerio
    1.0 privilège
    Languedoc-Roussillon
    (34)
    Languedoc-Roussillon
    (34)
    8 999 € TTC
    pas de leasing
    2018
    7 350 Km
    34
    Voir l'offre
    Plus d'informations
Voir plus d'offres

Les Plus

  • grand coffre
  • habitabilité arrière
  • praticité en ville
  • tarif accessible

Les Moins

  • design simpliste
  • planche de bord triste
  • comportement extra-urbain
Essai

L'essai et le descriptif complet

Pour remplacer des Splash et Alto sur le départ, le constructeur japonais Suzuki a lancé en 2015 une nouvelle citadine, la Celerio. Moins qualitative qu'une Swift mais tout aussi efficace en milieu urbain (longueur : 3,60 mètres), elle existe uniquement en version cinq portes dans un souci d'accessibilité. En tant que mini-citadine, elle se positionne sur un marché très concurrentiel, tout particulièrement en Europe, composé de rivales solides comme la Peugeot 108, la Citroën C1 ou la Renault Twingo. Son tarif low-cost pourra même l'opposer à la Dacia Sandero.

Ce n'est d'ailleurs peut-être pas un hasard si la Celerio repose, comme la roumaine, sur un design relativement simpliste. Les faces avant et arrière sont sans histoire tandis que les flancs laissent apparaitre quelques tracés dynamiques. C'est plutôt en termes de gabarit que la japonaise tire son épingle du jeu : en montant haut (1,53 mètres) et en développant un empattement élevé (2,42 mètres), elle optimise au maximum son habitabilité. Par conséquent, elle est l'une des plus logeables de la catégorie sur la banquette arrière (jambes et tête) et profite d'un grand coffre (254 litres). En rabattant la banquette, ce dernier progresse à plus d'1 m3 et bénéficie en prime d'un seuil de chargement bas.

La Celerio revient dans la normalité en matière de présentation. Sobre voire un peu triste, la planche de bord repose sur des matériaux et des assemblages de qualité moyenne, comme on a l'habitude d'en voir sur le segment. On notera l'absence d'écran multimédia, même en finition haut de gamme, ce qui pourra décevoir les adeptes de voitures connectées.

S'il y a bien deux moteurs essence avec la Suzuki Celerio, ils développent la même puissance de 68 chevaux (90 Nm). On les différenciera seulement par leur bilan carbone, la version « VTT » étant plus récente et plus sobre notamment grâce à un système Stop & Start. Elle descendra à 84 g/km en émissions de CO2 et 3,6 litres au 100 km en consommation mixte. L'autre bloc - réservé aux deux premiers paliers de finition - affichera 99 g/km et 4,3 litres au 100 km. Dans les deux cas, l'auto n'est pas très vive mais son poids plume (800 kilos) ne requiert de toute façon pas une puissance énorme.

Excellente en ville grâce à un diamètre de braquage réduit et un bon confort de conduite, la Celerio sera moins à son aise sur voies rapides et autoroutes. La direction sera moins précise, le comportement peu dynamique et la forme du véhicule favorisera la prise de vent latéral. Rien de rédhibitoire mais la mini-citadine ne pourra que dépanner dans le cadre d'usage extra-urbain.

Sans être un canon de beauté ni une vitrine de technologie, la Suzuki Celerio fera parfaitement le job dans son lieu de prédilection, la ville. Pratique à charger, facile à braquer, elle sera même l'une des plus logeables de la catégorie. Son dernier argument sera bien évidement son prix accessible qui, à lui seul, pourra déclencher un achat.

En ce qui concerne la finition, la Suzuki Celerio est proposée sous 4 gammes : Avantage, Privilège, Pack Auto et Pack Plus.

Rappelons enfin que la Suzuki Celerio est disponible sous 2 motorisations différentes.

2 essences :

- 1,0l 68 chevaux (boîte de vitesses manuelle ou automatique)

- 1,0l 68 chevaux VVT (Stop & Start)

Avis

L'avis Celerio des internautes

La note des internautes : (aucun vote)
vincekb69
le 13/04/2019
ma Célério à 6000 km, aucun soucis, et que des qualités. Sa taille, sa praticité, sa consommation ( 3.6l vérifiés sur route) sa tenue de route, sa simplicité, font de ce véhicule un modèle d'intelligence automobile. Tous les jours, je jubile en tournant cette bonne vieille clé et en entendant ronronner ce discret 3cylindres toujours disponible à tous les régimes, sans excès certes, mais Célério c'est ça: 0 excès Je la charge, décharge, manipule ses sièges et ouvertures dans tous les sens, je n'ai même pas peur de lui faire une ou deux éraflures ( son prix aussi est sans excès). Et, cerise sur le gâteau: personne ne se retourne sur son passage!!!

Donnez votre note :

ma note :

Donnez votre avis :

Bon plans

En ce moment sur Kidioui