logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles
Le blog automobile de Kidioui
Revendre ma voiture
Financez votre auto
Assurez votre auto

Le nouveau Nissan Qashqai 2021 de troisième génération, c’est lui !

Article

Le nouveau Nissan Qashqai III va faire ses débuts en 2021, voici sa première présentation.

Nouveau SUV Qashqai 3

Rappelez-vous, c’est en 2007 que fut lancé le premier Nissan Qashqai, il y a 14 ans déjà ! Pionnier du segment des SUV compacts à l’époque, il est aujourd’hui face à une rude et riche concurrence. Pour le maintenir dans la course, le constructeur japonais présente une troisième génération. Elle devrait arriver dans les concessions et chez les mandataires français d’ici cet été.

Entre la seconde et cette nouvelle génération de Qashqai, l’évolution est d’abord esthétique. En effet, la firme nippone a revu sa copie en rendant son crossover plus musclé, plus anguleux et, en somme, plus moderne. Il cède par exemple à la mode de la « double optique » ou celle du toit flottant, à l’aide d’un pavillon et de montants noirs qui contrastent avec le reste de la carrosserie. Côté calandre, il s’inspire directement du Juke, tandis qu’à l’arrière, on retrouve un peu de l’ancienne mouture.

Digital et hybride

À bord, ce Nissan Qashqai neuf n’appuie pas forcément très fort. Sa planche de bord, certes inédite, ne surprend pas. On y trouve une instrumentation digitale (12,3″) et un écran tactile flottant (9″) surplombant des commandes physiques pour la climatisation ainsi qu’un grand chargeur à induction. On appréciera l’organisation plus horizontale et épurée qu’auparavant. Si ce Qashqai 2021 mesure seulement 3 centimètres supplémentaires (4,43 mètres), l’emploi de la nouvelle plateforme CMF-C permet de pousser le coffre à 504 litres (+ 74 litres).

Terminons avec les motorisations. Sous le capot, pas de diesel pour le nouveau Qashqai 3, une première ! Pour du thermique, il faudra donc choisir entre deux blocs 1.3l DIG-T essence (MHEV) distillant 140 et 158 chevaux (possibilité 4×4 et boîte Xtronic). Mais c’est surtout l’hybride « e-Power » qui attire l’œil. Cette technologie « maison » couple un bloc électrique de 190 chevaux à un bloc essence 1.5l. Jusque-là, rien d’étonnant. Sauf que ce dernier n’entraîne pas les roues et sert uniquement à générer de l’électricité. Le tout via la fameuse « e-Pedal » de la Nissan Leaf. Affaire à suivre…

Crédits photos : Nissan

 

Donnez votre avis :

Bons plans