logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Export d'une voiture : les formalités à réaliser

Les démarches administratives d’export

formalités export voiture neuve

Une exportation de véhicule neuf de la France à l’étranger entraîne des formalités administratives obligatoires pour circuler en toute légalité dans le pays de départ et celui d’arrivée. C’est justement la destination d’un export automobile qui détermine le nombre de démarches que vous devez réaliser ainsi que les taxes à payer.

Cela va de la simple immatriculation provisoire à la déclaration d’exportation en passant par les frais de douane en tous genres. Bon nombre de ces démarches d’exportation auto s’effectuent auprès des services douaniers du pays de destination. Toutefois, elles sont souvent prises en charge par le concessionnaire multimarques, mandataire ou négociant automobile chez qui vous effectuez la vente de voiture.

Vous pouvez en effet solliciter son service export et profiter d’une livraison transparente directement dans votre pays de résidence. Il ajoute alors des frais d’export ou frais de transit sur sa facture et fournit tous les papiers administratifs officiels. Si vous souhaitez vous déplacer ou connaissez quelqu’un sur place, vous pouvez néanmoins rapatrier le véhicule neuf par vos propres moyens mais, évidemment, cela ne vous exempte pas des formalités à l’export auto.

Immatriculation export voiture neuve

immatriculation export voiture neuve

L’une des premières formalités d’export automobile à réaliser, c’est la carte grise provisoire. Elle est indispensable si vous souhaitez rouler en règle jusqu’à la frontière française, soit dès les premiers kilomètres du rapatriement vers votre pays. Les véhicules neufs jamais immatriculés n’en font pas forcément l’objet s’ils sont transportés sur plateau ou remorque par un vendeur professionnel mais une immatriculation temporaire sera souvent lancée afin de se protéger d’un défaut de paiement.

Ensuite, sachez qu’il existe deux types d’immatriculation export voiture neuve : les plaques WW (dites CPI WW) ou plaques TT (transit temporaire, celles qui sont rouges). Leur durée de validité varie, 2 mois pour la première, 6 mois pour la seconde. Cette dernière se destine plutôt à un export hors UE, en DOM-TOM par exemple. D’autant qu’elle accorde alors un abattement forfaitaire sur la valeur taxable de la voiture neuve rapatriée. Une immatriculation provisoire s’obtient en fournissant la facture du véhicule hors taxe ainsi que le certificat de conformité européen (COC). Notez qu’un certificat d’immatriculation provisoire s’associe régulièrement à une assurance auto provisoire.

Déclaration d’exportation voiture neuve

déclaration d'exportation voiture neuve

Parmi les formalités d’export auto importantes, on trouve aussi la déclaration d’exportation. Elle entre en vigueur avec chaque marchandise dépassant 1000€ donc pour un achat de voiture neuve à l’étranger. En revanche, elle n’est pas nécessaire avec un export auto UE et n’intervient que si vous faites rapatrier une voiture neuve dans un pays tiers à l’Union Européenne ou départements et régions d’Outre-Mer.

La déclaration d’exportation voiture neuve doit alors être remise au bureau de douane qui contrôle la sortie des marchandises de l’UE. Elle est transmise par voie électrique (télé-déclaration), contient les principales informations sur le bien exporté et doit être accompagnée de plusieurs documents administratifs : copie du certificat provisoire d’immatriculation, certificat de conformité communautaire et de la facture de la voiture neuve hors taxe, justificatif de domicile, passeport en cours de validité, etc. Comme la carte grise temporaire, la déclaration douanière d’exportation peut être réalisée par les concessionnaires ou mandataires automobiles.

Douane export voiture neuve

douane export voiture neuve

Enfin, les formalités d’export voiture incluent forcément des frais de douane. Ceux-ci doivent être payés par l’exportateur : c’est la procédure de dédouanement. Les frais de douane pour l’export voiture neuve dépendent du lieu d’expédition. Au sein de l’Union Européenne, cela se résume au paiement de la TVA locale dans le pays d’arrivée auprès du service des impôts. En effet, il n’y a pas vraiment de passage à la douane puisqu’on reste dans l’espace de libre circulation.

À l’inverse, dans l’optique d’une exportation automobile hors de l’Union Européenne ou vers les DROM-COM, des droits de douane, octroi de mer et octroi de mer régional s’ajoutent à la somme des frais douaniers. En sus, la nouvelle voiture peut faire l’objet d’un contrôle douanier auquel devra se soumettre le transporteur qui agit pour votre compte. D’où la nécessité d’être bien en règle. Une fois les droits et taxes en vigueur réglés, vous recevez un certificat de dédouanement, document par ailleurs essentiel afin d’immatriculer le véhicule au sein du pays de résidence principale.

Aller plus loin sur l’exportation auto neuve :

Quelques modèles correspondants
  • Citroën
    Berlingo
    jusqu'à
    -12 %
    à partir de
    16 980 €
    Voir les 2 offres
  • Dacia
    Sandero Stepway
    à partir de
    13 950 €
    Voir les 4 offres
  • Peugeot
    208
    jusqu'à
    -21 %
    à partir de
    13 820 €
    Voir les 51 offres
  • Renault
    Clio
    jusqu'à
    -26 %
    à partir de
    14 450 €
    Voir les 64 offres
  • Volkswagen
    Tiguan
    jusqu'à
    -19 %
    à partir de
    33 450 €
    Voir les 8 offres
  • Dacia
    Duster
    jusqu'à
    -6 %
    à partir de
    16 670 €
    Voir les 42 offres
  • Volkswagen
    Golf
    jusqu'à
    -22 %
    à partir de
    22 750 €
    Voir les 11 offres
  • Renault
    Captur
    jusqu'à
    -22 %
    à partir de
    19 270 €
    Voir les 20 offres
  • Peugeot
    2008
    jusqu'à
    -15 %
    à partir de
    20 270 €
    Voir les 73 offres
  • Hyundai
    Tucson
    jusqu'à
    -15 %
    à partir de
    24 390 €
    Voir les 35 offres
  • Peugeot
    3008
    jusqu'à
    -24 %
    à partir de
    27 590 €
    Voir les 95 offres
  • Renault
    Arkana
    jusqu'à
    -19 %
    à partir de
    29 990 €
    Voir les 12 offres
  • Renault
    Trafic
    à partir de
    27 450 €
    Voir les 2 offres
  • Citroën
    C5 Aircross
    jusqu'à
    -23 %
    à partir de
    23 560 €
    Voir les 53 offres
  • Renault
    Master
    jusqu'à
    -23 %
    à partir de
    26 390 €
    Voir les 2 offres
  • Ford
    Puma
    jusqu'à
    -19 %
    à partir de
    21 970 €
    Voir les 28 offres
  • Peugeot
    e-208
    jusqu'à
    -17 %
    à partir de
    27 390 €
    Voir les 6 offres
  • Peugeot
    308
    jusqu'à
    -25 %
    à partir de
    19 770 €
    Voir les 38 offres
  • Toyota
    C-HR
    jusqu'à
    -22 %
    à partir de
    26 480 €
    Voir les 17 offres
  • Renault
    ZOE
    à partir de
    29 490 €
    Voir les 6 offres
  • Citroën
    C3 Aircross
    jusqu'à
    -20 %
    à partir de
    17 100 €
    Voir les 20 offres
  • Nissan
    X-Trail
    à partir de
    25 950 €
    Voir les 4 offres
  • Peugeot
    5008
    jusqu'à
    -19 %
    à partir de
    30 040 €
    Voir les 35 offres
  • Peugeot
    Traveller
    jusqu'à
    -27 %
    à partir de
    28 090 €
    Voir les 12 offres
  • Nissan
    Qashqai
    jusqu'à
    -25 %
    à partir de
    23 950 €
    Voir les 19 offres
  • Peugeot
    308 SW
    jusqu'à
    -25 %
    à partir de
    20 990 €
    Voir les 25 offres
  • Toyota
    Hilux
    jusqu'à
    -9 %
    à partir de
    30 980 €
    Voir les 6 offres
  • Ford
    Kuga
    jusqu'à
    -22 %
    à partir de
    26 450 €
    Voir les 15 offres
  • Toyota
    Yaris
    jusqu'à
    -14 %
    à partir de
    20 480 €
    Voir les 6 offres
  • Suzuki
    Vitara
    jusqu'à
    -24 %
    à partir de
    20 510 €
    Voir les 11 offres