logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois de Juillet 2017 :
Pas de vacances pour le marché automobile

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Juillet 2017, les chiffres et les tendances.

Mardi 1er août 2017
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Juil 2017
Valeur Variation
Prix moyen 22 903 € +3,4 %
Remise moyenne 23,09 % +4,1 %
CO2 moyen 121 g/km +1,7 %

Traditionnellement, le premier mois des grandes vacances est calme pour l'automobile. Mais il semble que 2017 soit décidément une année trop performante pour tenir cette habitude. Ainsi, le prix moyen d'achat et le nombre d'immatriculations sont à la hausse en juillet, avec des SUV très plébiscités notamment en essence. Si bien que la part du diesel atteint un nouveau record de bassesse.

Hausse du prix d'achat et des immatriculations

On a acheté 22 903 euros en moyenne sa voiture neuve durant le mois de juillet. C'est 753 euros de plus qu'au mois de juillet 2016, soit une hausse de 3,4%. Cette valeur est également en hausse par rapport au mois dernier, à hauteur de 361 euros. Habituellement - c'était le cas en 2014, 2015 et 2016 - le premier mois des vacances d'été enregistrait une baisse du prix d'achat car il y avait moins d'acheteurs. Mais c'est l'inverse qui se produit cette année, avec la bonne dynamique du premier semestre qui se maintient au-delà des saisons.

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

Cette activité intensive du marché automobile est confirmée par les immatriculations. En ce mois de juillet, le Comité des Constructeurs Français d'Automobile (CCFA) indique qu'elles sont en hausse de 10,9% pour les voitures particulières et même de 11,4% pour l'ensemble des véhicules légers. Les SUV jouent un rôle toujours aussi important dans cette croissance des ventes, nous le verrons avec le top 10 des internautes. Du côté des véhicules d'occasion, on a dépensé en moyenne 18 026 euros durant le mois de juillet : un chiffre supérieur de 6,9% à celui de l'année dernière, qui soutient l'attrait des acheteurs pour les occasions récentes.

Une dynamique de "bonnes affaires" conservée

La remise moyenne obtenue par les acheteurs de voiture neuve en juillet a atteint 23,09%. Elle surpasse d'environ un demi-point celle de juillet 2016 et ne bouge quasiment pas par rapport au mois dernier. En restant au-dessus des 23%, elle confirme le climat actuel favorable aux bonnes affaires, avec de nombreux modèles lancés en fin d'année dernière lors du Mondial de Paris qui sont vendus aujourd'hui avec de hautes remises.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

On remarque notamment une remise moyenne sur les SUV qui franchit le seuil des 20% et gagne 2 points par rapport à juillet 2016. Si on analyse ce bon niveau de remise avec la hausse du prix moyen, on peut en conclure que les acheteurs profitent de ces rabais intéressants pour se faire plaisir en choisissant une finition ou une motorisation un peu plus chère que prévu.

Top 10 des internautes : succès des SUV Peugeot et Renault

Le top 10 des internautes du mois de juillet ressemble beaucoup à celui du mois de juin. On ne compte qu'une seule entrée, le Kia Sportage, et quatre modèles qui conservent la même position dont le Peugeot 3008, indétrônable leader depuis dix mois consécutifs. Les autres véhicules les plus plébiscités par les acheteurs sont aussi des SUV du constructeur au lion (2008, 5008) ou bien des SUV de Renault (Captur, Kadjar). Dans cette catégorie, on observe aussi deux étrangers : le Dacia Duster et le Volkswagen Tiguan.

Seules deux compactes résistent encore à l'oppression des 4x4 berlinisés : la Peugeot 308 et la Renault Clio. Mais pour combien de temps ? Quasiment à 47% de parts de marché en juillet, le segment des SUV prend encore 2 points par rapport à l'année dernière et ne semble plus très loin de pouvoir truster toutes les places de ce classement. Au niveau européen, il a d'ailleurs pris la tête des ventes au premier semestre avec environ 2,4 millions d'immatriculations (+19,7%) d'après les données de l'institut de recherche JATO Dynamics.

Sur le marché de l'occasion, le Peugeot 3008 est également leader et on trouve pour la première fois dans le top 5 son grand-frère le 5008, dont la nouvelle génération commence à être disponible en première main.

Diesel/essence : premier effet de l'annonce du gouvernement

Le taux de CO2 moyen enregistré pour le mois de juillet est sans appel : 121 g/km, au lieu de 118 habituellement. Cela signifie que les véhicules essence ont été plus plébiscités que jamais. La part de marché du carburant atteint les 44,6%, tout simplement sa plus haute valeur depuis le début des années 2000. De l'autre côté, le diesel chute à 52%, tout proche de l'emblématique barre des 50. Il perd ainsi 4 points par rapport au mois dernier où, on le rappelle, le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé que les taxes du diesel seront alignées sur celles de l'essence en quatre ans.

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs 

Le potentiel effet d'annonce qu'on ne pouvait encore voir sur le baromètre de juin est donc bel et bien présent : les acheteurs se sont massivemment détournés du diesel en juillet. Parmi les chiffres relevés, les plus marquants sont ceux de la progression des modèles essence chez les SUV, +34% en un an, et le fait qu'il se soit vendu plus d'autos essence que diesel chez Peugeot pendant ce mois de juillet (rapport 55/45). Enfin, on repère aussi une part de marché plus élevée pour les véhicules verts (3,4%) notamment grâce aux berlines hybrides comme la Toyota Auris, qui sont deux fois plus plébiscitées que l'année dernière.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.