logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois de Novembre 2016 :
Une fin d'année dessinée par le Mondial de l'Auto

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Novembre 2016, les chiffres et les tendances.

Jeudi 1er décembre 2016
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Nov 2016
Valeur Variation
Prix moyen 23 565 € +11,2 %
Remise moyenne 22,43 % -0,6 %
CO2 moyen 119 g/km +0,8 %

Le Mondial de l'Auto, qui s'est tenu à Paris du 1 au 16 octobre dernier, continue d'avoir des effets sur le marché : séduits par les nouveaux modèles présentés au salon, les acheteurs dépensent plus en obtenant légèrement moins de remise. La catégorie qui a le vent en poupe ? Les SUV. Dominateurs dans le top 10 des internautes, ils ont aussi pour effet de gonfler la part de marché du carburant diesel.

 

Nombreux, les acheteurs continuent d'augmenter leur budget auto

En novembre, le prix moyen dépensé par les acheteurs pour une voiture neuve a atteint un nouveau seuil : 23 565 euros. C'est 2 377 euros de plus qu'il y a un an (+11,2%) et 167 euros de plus que le mois dernier. Depuis août, ce chiffre enregistre donc un quatrième mois consécutifs de hausse. Celle-ci est toutefois plus modérée que lors des 90 derniers jours où le prix moyen augmentait de 400 à 500 euros par mois. Cette progression se stabilisera-t-elle d'ici la fin de l'année ?

Prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs

Elle continue en tout cas de montrer l'effet du Mondial de l'Auto sur le comportement des acheteurs. Intéressés par les nouveaux modèles plus modernes, mieux équipés et mieux motorisés, ils font l'effort de dépenser plus pour les acquérir. Et ils sont de plus en plus nombreux à le faire si l'on en croit les chiffres communiqués par le Comité des Conctructeurs Français d'Automobile (CCFA) : +8,5% d'immatriculations par rapport à novembre 2015. C'est clairement le Mondial qui donne le rythme de cette fin 2016.

Épuisement des anciennes générations : la remise rebaisse

Au mois dernier, on observait une légère hausse de la remise moyenne due notamment aux anciennes générations déstockées pendant le Mondial. Bénéficiant généralement d'un rabais autour de 35%, elles contrebalançaient les nouveaux modèles remisés autour de 15-20%. Un mois après, leurs stocks s'amenuisent et elles ne peuvent plus empêcher en légère hausse de la remise moyenne. Celle-ci s'est établit à 22,43% en novembre, soit 0,18 point de moins qu'en octobre.

Remise moyenne des offres plébiscitées par les acheteurs

Par rapport à l'année dernière, elle est à peu près à la même hauteur mais on remarque qu'elle ne suit pas la même tendance. Il y a douze mois, elle était en hausse pour atteindre un paroxysme en janvier. C'est encore une fois la preuve que le Mondial de l'Auto chamboule cette fin 2016.

Top 10 : Peugeot tient les rênes

Repéré par de nombreux acheteurs à la Porte de Versailles, le Peugeot 3008 de seconde génération a pris la tête du top 10 des internautes en octobre. Un mois plus tard, il est toujours au sommet et il a même été rejoint par son petit-frère, le Peugeot 2008, qui en profite pour reléguer le Dacia Duster en troisième position. Avec deux SUV très populaires, le constructeur au lion mène la danse.

Pas de changement dans le milieu du classement avec d'autres SUV français ou étrangers. Cependant, surprise dans le bas du top 10 avec l'irruption de la Volkswagen Golf en septième position. Grâce à la version restylée présentée en début de mois, la berline allemande suscite davantage l'intérêt des acheteurs, qui cherche déjà à la trouver avec une remise ou bien à profiter d'un rabais plus important sur l'ancienne.

Le diesel reste majoritaire chez les SUV et les monospaces

Qui dit forte popularité des SUV dit nécessairement maintien du carburant diesel à un niveau conséquent de part de marché (61,86%). Catégorie ciblée dans 1 achat sur 2 (52,9%), les SUV sont encore plébiscités en diesel dans 64,5% des cas. Ce mois-ci, ils sont même bien soutenus par les monospaces qui sont encore plus plébiscités avec ce carburant (76,1%) et ont atteint les 13,6% de parts de marché. Ce rebond du diesel est également noté par le CCFA avec une part de diesel sur la totalité des ventes environ 4 points au-dessus du mois précédent.

Part des énergies dans les offres plébiscitées par les acheteurs

Les citadines, qui sont les seules à véritablement booster le carburant essence (7 achats sur 10), voient leur part de marché chuter à 11,4% soit 3,5 points de moins qu'il y a un an. Elles ont aujourd'hui moins la côte que les véhicules typés "4x4", sur toutes les tranches d'âge.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jour quotidiennement.