logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois de Novembre 2015 :
Progression des remises Volkswagen, maintien de l'essence et suprématie des SUV

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Novembre 2015, les chiffres et les tendances.

Mardi 1er décembre 2015
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Nov 2015
Valeur Variation
Prix moyen 21 188 € +6,7 %
Remise moyenne 22,56 % -1,6 %
CO2 moyen 118 g/km -0,8 %

Deux mois après l'éclatement du scandale Volkswagen, les premiers changements dans le comportement des vendeurs s'esquissent : les remises sur les véhicules de la marque allemande progressent et on pourrait terminer l'année au plus haut. Autre phénomène accéléré par cette affaire : l'inversion dans la répartition des carburants. Fulgurante le mois dernier, la progression de l'essence se maintient en novembre. Enfin, la catégorie SUV est plus que jamais favorite dans le coeur des acheteurs en représentant un peu moins de la moitié des offres plébiscitées.

 

 

 

Hausse du prix moyen

En novembre, le prix moyen des offres plébiscitées par les acheteurs est repassé au-dessus de la barre des 21 000 euros. Il a en effet progressé d'environ 300 euros par rapport au mois dernier et de 1 300 euros (+6,7%) vis à vis de l'année dernière à la même période, pour atteindre la valeur de 21 188 euros

La phase de stabilité enregistrée depuis cet été semble donc terminée. Cette hausse peut s'expliquer par l'énorme succès des SUV (voir la partie top 10) et notamment des nouveaux modèles tels que le Kadjar et le Tucson, absents du marché en novembre 2014. Dès le mois prochain, via les déstockages de fin d'année effectués par les vendeurs, le prix moyen devrait néanmoins redescendre.

 

Chez nos constructeurs français, Citroën est toujours le moins cher avec un tarif moyen sur ses offres plébisictées de 19 615 euros. C'est toutefois 7,4% supérieur à la valeur de novembre 2014. Renault suit avec 20 323 euros, en hausse de 15,6% par rapport à l'année dernière. Les nouveaux Kadjar et Espace 5 sont toujours en cause. Avec la Talisman et la Mégane 4, la donne ne risque pas de changer. Peugeot est finalement le seul avec un tarif moyen inférieur à 2014 : 20 375 euros (-2%).

 

Avec la progression générale, quasiment tous les constructeurs étrangers sont en hausse. À l'exception de Jeep (24 844 euros, -27,2%) et de Mazda (26 346 euros, - 5,6%) qui continuent de baisser comme au mois dernier, ainsi que de Dacia (14 669 euros, -1,1%) et de Toyota (16 929 euros, -1,3%).

 

Les remises se stabilisent

Alors que le prix moyen perd sa stabilité, la remise moyenne sur les offres plébiscitées fait l'inverse : elle est quasiment identique à celle du mois dernier avec une valeur de -22,56%, soit 0,10% d'écart. La baisse enregistrée de septembre à octobre s'est stoppée net. Bonne nouvelle donc, même si on reste en-decà de la remise moyenne de novembre 2014 à -22,93%. Comme au mois dernier, l'écoulement des stocks des véhicules populaires d'anciennes générations à -30% ou -40% (Mégane, Scénic...) peut être mis en cause.

Parmi les constructeurs, on note la solide remise moyenne de -25,8% chez Citroën, en hausse par rapport à l'année dernière (+7,6%). Renault et Peugeot ne connaissent pas la même progression, même s'ils font toujours partie des marques les plus prisées du comparateur avec respectivement -28,6% (-5,6%) et -23,4% (-2,8%) de remise moyenne

Chez les firmes étrangères, Alfa Romeo (-33%, +19,2%), Volvo (-23,9%, +10%) et Kia (-23%, +7,3%) ont également séduit les acheteurs avec de belles remises.

 

Mais l'information la plus intéressante est sans doute celle reperée chez Volkswagen avec une remise moyenne de -23,9%, soit une progression de 26% par rapport à novembre 2014. C'est la valeur la plus haute de l'année pour le constructeur allemand et depuis septembre (où il se situait à -22,2%) il connait une évolution inverse à celle de la remise moyenne générale avec une hausse de quasiment deux points.

 

Top 10 : Duster passe leader, les SUV gouvernent

Le mois dernier, un bouleversement a eu lieu dans le top 10 des internautes. Alors que le leader incontesté depuis quatre mois était le Renault Kadjar, son éternel second est finalement passé à l'attaque et avec succès. C'est ainsi que nous avons un nouveau numéro 1 en novembre : le Dacia Duster. L'arrivée de nouveaux moteurs compatibles avec la norme Euro 6 a visiblement beaucoup plu.

 

Un SUV remplace un SUV en haut du podium, même constat sur la troisième marche avec le Hyundai Tucson qui progresse d'une place par rapport au mois dernier et fait reculer le Renault Scénic. Plus en forme que jamais, Peugeot dispose désormais de trois modèles dans le classement avec le retour du 2008, venu épauler les 208 et 308.

 

Le constructeur au losange reste le plus représenté dans le top 10 avec 4 véhicules mais il a du soucis à se faire. Puis, le Volkswagen Tiguan, après deux mois de résistance, est finalement sorti du classement, victime de son 2.0l TDI. À noter qu'une nouvelle génération est également en préparation pour l'année prochaine.

 

Enfin, autre fait marquant du mois : la prise de pouvoir toujours plus spectaculaire de la catégorie SUV/Crossover. On l'observe chaque mois et elle représente désormais 46,1% de part des offres plébiscitées par les internautes, soit une progression de 49% par rapport à novembre 2014 où elle pesait 30,1%. Mais jusqu'où va-t-elle grimper ?

 

 

 

 

Maintien de l'essence : ce n'était pas un sursaut

En octobre, on observait une retombée spectaculaire du diesel au profit de l'essence, les deux carburants s'échangeaient alors 7% de part des offres plébiscitées. Si on pouvait s'interroger sur la durabilité de ce changement, la question ne se pose plus un mois après : les modifications ne se sont pas résorbées et le diesel est toujours à un seuil bien plus bas que les mois et les années précédents : 56,4%.

À l'inverse, l'essence se maintient à une valeur beaucoup plus haute qu'auparavant, 41,1%, semblable à celle d'octobre. La brusque hausse de part de ce carburant n'était donc pas un simple sursaut mais bien une nouvelle tendance. Chez les femmes, on continue de privilégier l'essence (51,4%) au diesel (45,9%) en envisageant même davantage les énergies hybrides et électriques (2,8% en progression de 32,9% par rapport à novembre 2014).

 

Enfin, on repère un leger recul dans le taux moyen de CO2 qui, plutôt que de poursuivre sa longue baisse démarrée en juillet, reprend un point pour atteindre 118 g/km sur ce mois de novembre. La popularité grandissante des SUV (123 g/km de moyenne) n'y est probablement pas innocente et c'est toujours moins qu'en novembre 2014 (119 g/km).

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf, et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jours quotidiennement.