logo kidioui Kidioui comparateur d'offres automobiles

Baromètre Kidioui.fr du mois d'Octobre 2015 :
Offres Volkswagen moins populaires, remise moyenne en baisse et remontée fulgurante de l'essence

Kidioui vous livre l'analyse du mois de Octobre 2015, les chiffres et les tendances.

Lundi 2 novembre 2015
Baromètre automobile de Kidioui.fr
Oct 2015
Valeur Variation
Prix moyen 20 898 € +2,6 %
Remise moyenne 22,66 % -3 %
CO2 moyen 117 g/km -1,7 %

Un mois après le scandale Volkswagen, la planète automobile est toujours sous le choc. Le phénomène est devenu mondial et les gouvernements ont pris des mesures. La baisse de la popularité de la marque allemande s'est esquissée dans les chiffres avec une demande moins importante des internautes (-18%) mais les prix et les remises restent sans impact. En revanche, la remise moyenne tous constructeurs confondus est repassée sous les 23%, fait rare cette année. Mais le mouvement le plus significatif se situe chez les carburants : en un mois, l'essence a autant bousculé le diesel qu'en un an. Est-ce là le véritable impact du #VolkswagenGate ?

 

Ronronnement du prix moyen

Le prix moyen sur les offres plébiscitées par les internautes enregistré pour le mois d'octobre est de 20 898 euros, soit 526 euros de plus que l'année dernière à la même période. On achetait alors son auto 20 372 euros en moyenne, soit une hausse de 2,6%.

Néanmoins, si l'on compare ce prix aux mois précédents, il est stable depuis juillet et ne semble pas vouloir refranchir le seuil des 21 000 euros comme c'était le cas au printemps. On se trouve donc plutôt dans la bonne période de l'année pour acheter, d'autant que les prix pourraient baisser d'ici Noël.

En observant le comportement de chaque marque, on relève d'importantes baisses de prix moyen par rapport à octobre 2014 chez Jeep (24 600 euros, -26,9%), Mitsubishi (23 499 euros, -18,8%) ou encore Mazda (25 448 euros, -14,1%). Il a également été intéressant d'acheter chez Toyota (17 604 euros, -7,1%) et Ford (18 507 euros, -6,5%) le mois dernier.

 

Pas d'évènement majeur chez Volkswagen, on a même acheté son modèle plus cher qu'en octobre 2014Du côté des hausses, Fiat a essuyé l'arrivée de la nouvelle 500 (16 669 euros, +25,3%) et Hyundai du Tucson (24 958 euros, +21%). 

Nos constructeur nationaux ont eu un comportement différent : alors que le prix moyen de Renault est toujours réhaussé par les nouveaux Kadjar et Espace (20 146 euros, +15,9%), Citroën se maintient à 19 408 euros (+0,5%) et Peugeot redescend à 20 588 euros (-2,5%). Parmi les catégories, enfin, on a payé moins cher son SUV (22 595 euros, -3,9%) et sa berline (21 243 euros, -2%).

 

Baisse des remises

Une fois n'est pas coutume, la remise moyenne a baissé en octobre. En effet, après un été en pleine forme qui jouait avec la barre des -23,5%, le mois dernier s'est achevé avec un score de -22,66%. C'est 3% de moins qu'en octobre 2014 et le second plus mauvais de l'année 2015 après juin (22,06%). Le scandale Volkswagen aurait-il perturbé les vendeurs ? Non, ce serait plutôt le stock des anciennes générations de modèles entre -30% et -40% qui se vide et, par conséquent, qui amortit moins bien les petites remises des nouvelles générations.

On voit par exemple cela chez Renault dont la remise moyenne le mois dernier était de 28%, soit une baisse de 9,4% par rapport à octobre 2014 : les anciennes Mégane, Scénic et Laguna trouvent preneurs et temporisent moins les nouveaux Kadjar, Captur et Espace avec des remises qui ne sont pas encore au même seuil. Constat similaire chez Peugeot avec 23,1% (-7,8%), Fiat avec 19,2% (-24,4%) et Hyundai avec 22,7% (-10,3%).

 

Au sein du groupe Volkswagen, on propose davantage de remise que l'an passé mais l'évolution sur les quelques mois précédents le scandale et celui d'après est beaucoup moins significative. Il semble donc encore trop tôt pour lire des changements dans les remises effectuées par les vendeurs. Pour les catégories, enfin, les utilitaires (35,4%), les monospaces (29,5%) et les breaks (26,3%) sont toujours les véhicules les plus remisés.

 

Top 10 : entrée explosive du Hyundai Tucson

Par rapport à septembre, le top 10 des internautes ne change pas de leader avec un Renault Kadjar qui s'est désormais installé très confortablement sur la première marche du podium (quatrième mois consécutif).

 

Toutefois, ce mois d'octobre souligne l'entrée explosive du nouveau Hyundai Tucson directement à la quatrième place du classement. Il rajoute par la même occasion un 6ème SUV dans le top 10.

 

Le podium est inchangé avec un Dacia Duster en bon second et un Renault Scénic qui décroche le bronze. En revanche, le Nissan Qashqai dégringole à la 7ème place et Peugeot lâche son offensive avec 2 modèles dans le classement, la 308 en 5ème position et la 208 en 10ème.

 

On note enfin la sortie du classement de la Renault Clio ainsi que la chute du Volkswagen Tiguan de la 5ème à la 9ème place, une perte de popularité liée à son logo ? Peut-être bien.

 

 

 

Grosse retombée du diesel en faveur de l'essence

C'est le changement le plus significatif que l'on observe sur ce mois d'octobre : la part du diesel fait un plongeon de 7 points par rapport au mois de septembre et retombe à 55,3% des offres plébiscitées par les internautes. Sur les douze derniers mois, le mouvement habituel de ce carburant était certes vers le bas mais de manière beaucoup plus lente, de 3 points environ par an.

Cette chute s'est évidemment réalisée au bénéfice de l'essence, qui a lui explosé de 7 points par rapport à septembre. Il passe ainsi de 35,2% à 41,9% des offres plébiscitées. Une progression fulgurante qui représente plus d'un an de hausse en un seul mois car l'essence se situait à 32,7% en octobre 2014. Si l'on regarde la part des énergies par sexe, on note que les femmes ont d'ores et déjà fait repasser l'essence à 51,2%, devant le diesel à 47,7%.

 

Avec le récent changement de taxation qui va ramener le tarif des deux caburants au même niveau et la dégradation continuelle de l'image du diesel, on peut imaginer une majorité reprise par l'essence dans les prochains moisConcernant le taux de CO2, il poursuit sa chute initiée en août et atteint pour la seconde fois de l'année le seuil record de 117 g/km, soit 2 grammes de moins qu'en octobre dernier.

Le baromètre Kidioui.fr a été établi à partir des données récoltées lors des centaines de milliers de requêtes trimestrielles des internautes en recherche de véhicule neuf, et des données fournies dans les 30 000 offres de nos vendeurs partenaires, mises à jours quotidiennement.